L'actualité du livre
Littératureet   

La Voie Marion
de Jean-Philippe Mégnin
Le Dilettante 2010 /  15 €- 98.25  ffr. / 157 pages
ISBN : 978-2-84263-635-7
FORMAT : 12cm x 18cm

Nuages sur le Mont-Blanc

Trois personnages: Marion, jeune libraire qui se lance dans le projet de sa vie, lachat dune librairie Chamonix ; Pierre, guide de Haute-Montagne local ; et surtout la montagne, toujours prsente, tour tour amie et ennemie de lhomme.

Marion est une fonceuse, sauf en amour; cest pourquoi, quand Pierre le bien-nomm - pousse la porte de la librairie quelle vient dacheter Chamonix, bien que follement trouble par cet inconnu maladroit qui elle va servir de guide sur les chemins de la lecture, elle ne peut sempcher dtre rticente toutes les propositions maladroites qu'il lui fait. Pierre, lui, est un roc le jeu de mots est facile. Il croyait sans doute que les seules motions que pouvait lui procurer la vie ne viendraient jamais que de la montagne o il passe tout son temps. Ctait avant la rencontre avec Marion. Dornavant, cest lamour quil lui porte qui le trouble plus encore que les lointains sommets. La vie ne la pas pargn: il a perdu son pre, tout jeune, dans cette montagne quil adore pourtant. Sa mre aussi est partie, ruine par le chagrin.

Ces deux-l sont faits pour se rencontrer, et leur rencontre est belle autant quvidente. Les premires annes sont sereines, lui dans sa montagne, o il entrane Marion de temps en temps, elle dans ses livres, o elle emmne Pierre parfois. Dans cette harmonie installe, un grain de sable va survenir, comme une poussire dans lil, dont on narrive pas se dbarrasser. Cest dabord un dsir denfant qui tarde tant se concrtiser, puis une rosion lente et progressive des sentiments et du bien-tre deux, qui vont entraner les deux personnages vers la fin du livre.

La Voie Marion est un roman rempli de moments de plaisir: plaisir dans la description des courses en montagne et du milieu des guides, plaisir dans la srnit qui sinstalle peu peu entre ces deux tres; on reste nanmoins quelque peu sur sa faim en se disant que lcriture manque parfois de souffle et de nuances dans lanalyse de la relation entre Pierre et Marion, et surtout dans la chute du rcit, arrivant trop brutalement pour tre vraiment marquante.

Un roman touchant et grave la fois donc, o lon se prend quand mme regretter un peu que, des trois personnages du livre, cest sans doute du troisime la montagne - que Jean-Philippe Mgnin parle le mieux et avec le plus de tendresse et de nuances.

Notre premire soire, a a t au Couvercle. Pas au nouveau refuge, lancien, il y tenait. Une antique cabane blottie sous une norme dalle de roche, do son nom (avec ma veine, elle va bien scrouler juste le soir o je suis dessous, cette). Javais limpression de vivre une nouvelle vie. Tout tait diffrent. En mme temps, jtais merveille de ce qui marrivait, et jtais reprise par mes vieux dmons. Tu vas o, l? Jusquo tu vas te laisser emmener, comme a? (p.31-32)

Jean-Philippe Mgnin vit prs de Besanon, avec sa femme et leurs deux enfants. Quand il nenseigne pas lhistoire des sciences, il se demande toujours ce quil prfre: crire ou jouer du piano, Lascaux ou Soulages, le glacier du Gant ou le Quartier Latin Sans compter quil y a aussi la pointe du Raz

Michel Pierre
( Mis en ligne le 06/09/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)