L'actualité du livre
Beaux arts / Beaux livreset Peinture & Sculpture  

Les Antiques du Louvre - Une histoire du goût d'Henri IV à Napoléon Ier
de Jean-Luc Martinez et Collectif
Fayard 2004 /  49 €- 320.95  ffr. / 240 pages
ISBN : 2-213-62037-7
FORMAT : 26x29 cm

L'auteur du compte rendu : archiviste-palographe, docteur de l'universit de Paris-I-Sorbonne, Thierry Sarmant est conservateur en chef du patrimoine au Service historique de l'arme de Terre.

Les tribulations de l’antique

En 1981, Francis Haskell et Nicholas Penny publiaient leur livre Taste and the Antique : The Lure of Classical Sculpture, 1500-1900, traduit en franais quelques annes plus tard sous le titre Pour lamour de lantique : la statuaire grco-romaine et le got europen. Dans ce volume devenu classique, les auteurs mettent en vidence les extraordinaires variations du got en matire dAntiquit. Telle statue, tel buste, considrs un temps comme des chefs-duvre de lart universel, tombent bientt dans loubli, et cdent la place, dans le panthon des marbres, dautres sculptures, plus rcemment dcouvertes ou redcouvertes. Tenue longtemps pour lexpression du beau idal, la statuaire grco-romaine est soumise, comme toutes choses, aux caprices de la mode : grande leon de relativisme, administre recto tono, avec une discrtion toute britannique.

Les Antiques du Louvre sinscrit dans la ligne du Haskell-Penny tout en changeant langle de vue. Tandis que Pour lamour de lantique prsentait un vaste corpus de statues clbres ou layant t, sous la forme dune suite de notices offertes dans lordre alphabtique de leur nom usuel, son pigone sattache notre seule collection nationale et aux diffrentes phases de sa constitution.

Son origine est monarchique : il sagit des statues runies partir de la Renaissance par les rois de France pour orner leurs palais. La pice la plus anciennement connue est la clbrissime Artmis ou Diane offerte Henri II en 1556. Les achats en nombre ne commencrent que sous Louis XIV et eurent pour but lornement du chteau et des jardins de Versailles : ainsi, en 1685, du Cincinnatus et du Germanicus, destins la Grande Galerie.

Cependant, la plupart des belles pices du dpartement des antiques du Louvre ne sont pas entres dans les collections franaises avant 1789. Beaucoup dentre elles proviennent de saisies ou dachats effectus en Italie sous la Rvolution et lEmpire : cest le cas de la Pallas de Velletri, dcouverte en 1797 et confisque par les Franais en 1798, des antiques runis par le cardinal Albani, galement saisis en 1798, et surtout de la fabuleuse collection Borghse, achete en 1807 par Napolon, dont le joyau est le Gladiateur Borghse. Ce nest quavec le XIXe sicle que les statues arrivent directement des chantiers de fouilles : telles la Vnus de Milo, dcouverte en 1820, ou la Victoire de Samothrace (1863).

Les auteurs prsentent aussi bien lhistoire des collections prives franaises et trangres o a puis la collection nationale que les avatars de la collection royale, entre la Salle des antiques du Louvre, lointaine anctre du muse, et les diverses rsidences royales dIle-de-France. Ils ressuscitent galement les tribulations subies par les statues, successivement mutiles, restaures, drestaures, mises au pinacle puis relgues dans des rserves. Enfin, Jean-Luc Martinez offre au lecteur ltat des connaissances les plus rcentes sur lge et lidentit des morceaux les plus illustres.

Cette somme dinformations, servie par des photographies magnifiques, fait des Antiques du Louvre un rgal pour les yeux et lesprit.

Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 13/10/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)