L'actualité du livre
Beaux arts / Beaux livreset Photographie  

Colorama - Les plus grandes photographies du monde made in America
de Alison Nordström et Peggy Roalf
Textuel - Photo 2004 /  29 €- 189.95  ffr. / 79 pages
ISBN : 2-84597-129-X
FORMAT : 25x15 cm

Happy days, version carte postale géante

Nagure, le voyageur de passage dans la gare de Grand Central (500 trains et un demi-million de voyageurs par jour), New York, pouvait lever la tte et sextasier au spectacle de photos gantes les coloramas - sur le thme du rve amricain. Au fil des jours et des changements, les photographies reprsentaient des scnettes, des paysages dun acadmisme de bon aloi. Kodak, lorigine de linitiative publicitaire, faisait ainsi montre de sa technicit autant que de son identit amricaine, et associait ce projet quelques uns des plus grands photographes dalors (Eliot Porter, Ernst Haas). A lpoque, le rve amricain sexporte et saffiche non sans fiert pour une nation qui pense avoir accd au bonheur via la socit de consommation. De 1950 1994, ce sont ainsi 565 coloramas qui auront, lespace dun instant ou dun regard, rappel au voyageur quil sapprte explorer autant une civilisation et une culture quun territoire de la taille dun continent.

A loccasion de la rnovation de la gare, entame en 1990, un album photo commmoratif fut publi, rassemblant cinquante de ces photographies. Cette traduction franaise en reprend quelques unes et offre ainsi au public franais un aperu dun modle amricain un peu dpass, mais qui laissera sans doute nostalgique dun temps que les moins de vingt ans ne peuvent dcidment pas connatre. La prouesse technique (de vritables photographies, format 5,5 sur 18 mtres, qui supposrent la cration dune nouvelle pellicule lektacolor - et dun nouvel appareil photo, lInstamatic) passe quelque peu inaperue et doit tre mise en perspective (une photographie en dernire page montre Grand central avec lun des coloramas). Mais le reflet dune poque est l, celle du Hula Hoop, de la conqute spatiale, des belles amricaines et des surprises-parties. Happy days, version carte postale gante.

Les valeurs dvelopps par ce voyage rapide dans lAmrique des annes cinquante et soixante sont simples et attendues : la vie de famille et ses joies, lenthousiasme de la jeunesse, les loisirs de masse, les charmes du voyage travers le monde. Cest cette banalit aux couleurs pastel qui fait le charme de louvrage. Bref, ces photos explorent le mythe des annes du baby-boom, de la vie heureuse et de la photographie facile. Invoquant Guy Debord et sa Socit du spectacle dans une introduction chronologique efficace, Alison Nordstrm souligne le rle de ces images dans linconscient des populations, la manire dont elles ont pu faonner les regards et les dsirs. Entre publicit et art, les coloramas auront mis en image, un temps, les rves, les espoirs de millions dAmricains : cet album est un bon autant quun beau rsum du rve amricain.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 03/12/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)