L'actualité du livre
Beaux arts / Beaux livreset Histoire de l'art  

L'Art des jésuites
de collectif
Éditions Mengès 2003 /  69 €- 451.95  ffr. / 318 pages
ISBN : 2-85620-433-3
FORMAT : 25x33 cm

L'auteur du compte rendu: Agrg et docteur en histoire, Jean-Nol Grandhomme est l'auteur d'une thse, "Le Gnral Berthelot et l'action de la France en Roumanie et en Russie mridionale, 1916-1918" (SHAT, 1999). Il est actuellement PRAG en histoire contemporaine l'universit "Marc Bloch" Strasbourg II.

Convertir par la beauté

A une poque o lEglise catholique traversait lune des plus graves crises de son histoire, un tudiant espagnol, ancien soldat, fonda Montmartre, avec neuf compagnons, la Compagnie de Jsus, approuve par le Saint-Sige en 1540. Ce nouvel ordre religieux fut le fer de lance de la reconqute dune partie non ngligeable de lEurope face la Rforme protestante et lun des outils majeurs de lvanglisation des mondes nouveaux : Amriques bien sr, mais aussi Afrique et Asie, dans le sillage des expansions coloniales portugaise, espagnole et franaise des XVIe, XVIIe et XVIIIe sicles.

Si la Contre-Rforme a pour fondement une reprise en main doctrinale, synthtise par le concile de Trente, des ajustements disciplinaires et liturgiques, elle saccompagne galement dune tonnante et trs efficace offensive artistique dont le style baroque demeure lexpression spcifique. La beaut rapproche lme de Dieu. Le concept ntait pourtant pas nouveau. Lart constitue en effet depuis toujours un instrument pdagogique commode pour le peuple, qui comprend par limage ce que les livres ne peuvent lui apprendre : cest le principe des porches, sculptures, mosaques et vitraux des cathdrales et glises du Moyen-ge, rsums en image de lHistoire sainte. Mais cet art touche aussi les savants, qui y sont sensibles dune autre manire. Il unit ainsi tous les croyants. Nul autre ordre religieux davantage que celui des jsuites nallait utiliser lart avec autant defficacit, nous lguant quantit de chef-duvres dans le domaine de larchitecture, de la musique, de la littrature, de la peinture et de la sculpture, pour la plus grande gloire de Dieu !

Ouvrage dirig par le Pre Giovanni Sale, professeur dhistoire de lEglise luniversit grgorienne pontificale de Rome, LArt des Jsuites est le fruit dune collaboration internationale puisque lon y retrouve des universitaires amricains, autrichiens, italiens, argentins et franais. Aprs une introduction qui retrace les dbuts de lOrdre et son extraordinaire expansion depuis les royaumes catholiques et le Saint-Empire jusquaux confins dun monde alors en voie dextension indfinie : Brsil, Canada, Japon, Chine, Philippines, Angola, Giovanni Sale oppose Pauprisme architectural et architecture jsuite. Car cest dabord, et surtout, dans ce domaine que rside la rvolution jsuite, dont lglise du Ges Rome donne avec clat le signal. Modle de toutes les glises jsuites (dailleurs rcemment restaure pour le Jubil de lan 2000), ce coup dessai est un coup de matre. Ne laissant rien au hasard, la Compagnie dicta ensuite de strictes rgles de construction, appliques dans le monde entier. Les glises (avec, par exemple, une prdilection pour la nef unique) mais aussi les collges (centres nvralgiques de la reconqute ou de la conqute des mes) sont dsormais reconnaissables entre tous ; et les jsuites nhsitent pas faire appel aux plus grands artistes du temps ; tel le Bernin, auteur de la coupole de leur glise Saint-Andr du Quirinal.

Cet art se diffuse rapidement dans toute lEurope. Le livre prsente de trs belles photographies commentes : collge Saints-Pierre-et-Paul de Cracovie, glise Saint-Isidore de Madrid, cour de luniversit dEvora (Portugal), glise Saint-Paul-Saint-Louis de Paris ou encore Michaelskirche de Munich. Les jsuites contribuent aussi largement au renouveau de la peinture italienne du milieu du XVIe au milieu du XVIIIe sicles, comme le rappelle Gauvin A. Bailey (on ne citera que le cycle pictural du Ges parmi maints autres exemples). Paralllement, franchissant les ocans, ils dveloppent partout des synthses originales entre les influences europennes et indignes, dont la plus connue est la civilisation dveloppe dans les rductions du Paraguay. Le Chili, le Prou, lEquateur, le Brsil, lArgentine, la Bolivie se couvrent dglises baroques dans un mlange de couleurs et de cultures, que nous restituent les magnifiques clichs de la deuxime partie de cet ouvrage (voir notamment le somptueux retable de lglise des jsuites de Quito).

Si les fondations jsuites en Amrique du Nord (Californie, Qubec) ne sont gure voques ici (il est vrai quelles ont laiss moins de traces), une place de choix est en revanche rserve lart jsuite dExtrme-Orient, de Goa Macao, en passant par lobservatoire quils construisirent Pkin, les Philippines et ces tonnantes miniatures chrtiennes du Japon. Un dernier dveloppement tout fait bienvenu est consacr en fin douvrage la musique des jsuites, tout comme il a t question plus haut de leur littrature, o les uvres dIgnace de Loyola et de Franois-Xavier tiennent la vedette aux cts dautres moins connues, mais combien importantes, comme celles dAlexandre de Rhodes, jsuite avignonnais qui inventa la transcription de la langue vietnamienne en caractres latins toujours utilise aujourdhui.

LArt des Jsuites prsente un condens tout fait convaincant, liconographie trs soigne, de deux sicles de foisonnement artistique au service dune foi alors attaque de lintrieur (par la Rforme), tout en tant confronte la perte danciens repres (du fait du renouveau des sciences) et au choc de la dcouverte de civilisations paennes inconnues (dans le cadre des dcouvertes). Les rponses originales que les jsuites apportrent une situation de crise (convertir par la beaut nen est bien sr quun aspect) dmontrent les ressources insouponnes du christianisme et sont observes avec intrt, de nos jours encore, par bien des catholiques, en qute eux aussi dun renouveau de lEglise en leur temps.

Jean-Noël Grandhomme
( Mis en ligne le 22/03/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)