L'actualité du livre
Beaux arts / Beaux livreset Beaux livres & Catalogues  

Atlas du crime à Paris du Moyen-âge à nos jours
de Dominique Kalifa et Jean-Claude Farcy
Parigramme 2015 /  39 €- 255.45  ffr. / 220 pages
ISBN : 978-2-84096-872-6
FORMAT : 24,4 cm × 28,0 cm

Paris, capitale du crime et de la délinquance ?

Parigramme poursuit sa srie datlas parisiens. Aprs avoir publi des atlas gnraux sur Paris et sur les Parisiens, aprs avoir trait du Paris souterrain, du Paris mdival, napolonien et haussmannien, voici un nouvel opus consacr au crime et confi deux minents spcialistes du domaine: Dominique Kalifa, professeur luniversit Panthon-Sorbonne (Paris 1) et spcialis dans lhistoire criminelle contemporaine, et Jean-Claude Farcy, chercheur dans le domaine de lhistoire de la justice depuis lpoque rvolutionnaire.

Louvrage, lgamment prsent et mis en page, comme ses prdcesseurs, est bien un vritable atlas, puisque lon y compte pas moins dune centaine de cartes et de graphiques, mais il offre aussi un texte nourri et utile leur bonne comprhension. Une bonne bibliographie clt louvrage, faisant seulement regretter le parti pris ditorial dabsence de toute note dans le texte, donc de toute rfrence prcise aux textes cits. La lecture en est certes facilite, mais on aurait aim, par exemple, connatre la source du reportage fait par des ecclsiastiques visitant leurs risques et prils la banlieue chaude en 1860 et longuement cit en conclusion.

Le titre de lintroduction, Paris, capitale du crime et de la dlinquance?, rsume demble la dmarche des auteurs, questionnement quils dveloppent ainsi: Cet atlas est n du dsir dinterroger sur le long terme cette identit criminelle de Paris. Cette ville est-elle si singulire? Fit-elle vraiment corps avec les gueux et les larrons de la cour des Miracles, avec les escarpes de la monarchie de Juillet, avec les Apaches de la Belle Epoque, les souteneurs corses des annes 30 ou les jeunes racailles des cits contemporaines?. Ils prcisent galement que la notion de crime y a t prise en extension: agressions, atteintes aux biens et aux personnes y sont considres, sans anachronisme, dans leurs dfinitions historiques et largies des formes de transgression (vagabondage, mendicit, prostitution, homosexualit) mais que sont volontairement omises les violences sociales ou celles lies aux attentats rcents (OAS des annes 1960, islamisme contemporain), la vague anarchiste faisant seule lobjet dun chapitre particulier.

Le propos commence au moment o les sources permettent pour la premire fois de dresser un tableau de la dlinquance parisienne, soit lpoque de la guerre de Cent Ans, avec ses larrons et ribaudes, un chapitre spcial tant consacr la fameuse cour des Miracles, mythe hugolien ou ralit: on laissera au lecteur le soin de trancher. Il sachve de nos jours par une srie de chapitres sur les formes les plus visibles de la criminalit rcente, Immigration trangre et dlinquance, Dlinquance et transports publics et Viols et violences sexuelles.

Chaque tape de ce voyage dans le temps est rythme en 7 parties et 71 courts chapitres dont chacun est illustr et comporte, pour la plupart, une ou plusieurs cartes. On y trouvera aussi bien la description des milieux dlinquants que celle des lieux quils frquentent, mais aussi les formes successives de lorganisation policire propre la Capitale. On voyage ainsi des maisons de jeu et autres tripots, aux bordels, rues chaudes et autres lieux mal fams. On visite les prisons diffrentes poques, mais galement les commissariats.

La littrature nest pas oublie, elle qui a largement contribu faonner le mythe parisien, depuis le roman-feuilleton du XIXe sicle au rle de la presse sensation en passant par le genre littraire qui nat la mme poque, les Mmoires policiers dont les plus connus sont ceux de Vidocq et Canler, anciens chefs de la Sret. On relvera enfin que quelques grandes affaires criminelles font lobjet dun dveloppement particulier du fait de leur caractre emblmatique dune poque, Cartouche, le malandrin ambigu, laffaire du Courrier de Lyon ou lnigme policire aux portes de la ville, le criminel romantique Lacenaire fascinant lorsquil fait du crime une uvre dart, et Troppmann, lassassin dune famille entire sous les murs de la ville. Mais aussi Bonnot, Landru, Petiot, tous ayant tir parti des conditions particulires rgnant dans le paris de leur poque, progrs technique de lautomobile ou bouleversements issus des deux guerres mondiales. Sans omettre le peu connu Soleilland, violeur et assassin d une fillette en 1907, condamn mort et qui bnficia de la grce prsidentielle; sensuivit un scandale qui fit alors avorter le dbat en cours sur labolition de la peine de mort et la repoussa de plus dun demi-sicle.

Ce vaste panorama conduit les auteurs rpondre de faon nuance leur question initiale sur la spcificit parisienne. Dune part, la criminalit concentre initialement dans la cit a migr dans les marges banlieusardes au fil du temps, en un mot de la cit aux cits, et le Paris des plaisirs et du crime relve plus actuellement du mythe que de la ralit, mme si ce mythe persiste dans limaginaire collectif. Dautre part, nous disent-ils, rien ne dit que ce Paris-l fut plus criminel que Marseille, Londres ou Chicago. Mais tout confirme que le crime et la dlinquance y connurent un destin particulier, que cet atlas invite dcouvrir. On ne saurait mieux dire pour inviter le lecteur curieux se plonger dans une uvre qui mrite largement une lecture attentive, instructive autant que distrayante.

Jean-Etienne Caire
( Mis en ligne le 07/12/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)