L'actualité du livre
Beaux arts / Beaux livreset Beaux livres & Catalogues  

Jules Verne - De la science à l'imaginaire
de Philippe de La Cotardière et Collectif
Larousse 2004 /  35 €- 229.25  ffr. / 191 pages
ISBN : 2-03-505435-4
FORMAT : 24x30 cm

Science et fiction au XIXe siècle

Si Jules Verne et les voyages extraordinaires sont encore une rfrence (pour Disney hlas mais galement pour tout amateur de SF qui se respecte), cest parce que le XXe sicle aura souvent donn corps aux rves du gamin de Nantes qui voulait tout jeune sembarquer autour du monde.

Prcurseur de la science fiction, prophte dun sicle que la science aurait transform, Jules Verne a converti la religion du progrs ce positivisme ou ce scientisme dont la Grande Guerre illustra les limites nombre de ses contemporains, et mis en scne dans ses 62 romans le cycle complet dun changement de socit. Combien denfants seront descendus au centre de la Terre, auront plong dans le Nautilus, pass cinq semaines en ballon ou mme voyag jusqu la Lune par le ft dun canon gigantesque Lire Jules Verne (dans ldition Hetzel, forcment) aura t une exprience formatrice pour des gnrations de petits Franais (et dautres, comme Guillaume II qui regretta de ne pas avoir suivi son enterrement !) et une initiation aux mystres de la science.

Avec ce magnifique ouvrage, dirig par Philippe de la Cotardire, journaliste scientifique, et labor grce au Centre international Jules Verne dAmiens, prsid par Jean Paul Dekiss, les lecteurs nostalgiques, comme les amateurs dhistoire en gnral, peuvent se plonger dans les sources de linspiration de lcrivain.

Louvrage, admirablement illustr (peintures, photos, reconstitutions, illustrations tires des romans, des adaptations cinmatographiques de Mlis) commence avec une partie biographique assez complte sur Jules Verne, o les documents personnels abondent (lettres, photos) ainsi que les jugements des contemporains. Mais le cur de louvrage est form par les 62 romans et leur inspiration. Aussi part-on dans un premier chapitre la dcouverte de ce sicle du progrs dclin par diverses sciences. On y croise, ple-mle, les conseillers scientifiques de Jules Verne et nombre de savants. Mais il sagit surtout, au fur et mesure de luvre naissante (qui commence avec Cinq semaines en ballon), desquisser un tableau des connaissances et des ralisations du XIXe sicle, partant des efforts de Lavoisier (1780) jusqu lExposition universelle de 1900. Lexpos porte sur lastronomie, la physique, la chimie, la biologie et leurs applications au temps des rvolutions industrielles (les transports, mais aussi les matriaux nouveaux et les moyens de communication). Par ailleurs, les auteurs nomettent pas les dbats du temps et nous montrent par exemple un Jules Verne demeur obstinment ladversaire du Darwinisme et de lvolutionnisme en gnral (on ne peut pas tre toujours prophte !). Toutefois, une rfrence Auguste Comte et son systme, ou encore au saint-simonisme, aurait t la bienvenue pour dcrire un paysage intellectuel original.

De la science, on passe aux voyages (extraordinaires) qui sont le programme de Jules Verne (quoique le titre mme vienne de Hetzel). On y dcouvre un crivain voyageur et surtout navigateur passionn, que la mer aura largement inspir. Ce chapitre porte sur lexploration du globe, depuis les grandes expditions du XVIIIe sicle (qui embarquaient autant de savants que de marins) et la dcouverte de lAfrique, jusquaux Ples. Mais et cest lune des plus belles trouvailles de Jules Verne lexploration ne se limite pas la terre ferme : lcrivain aura vagabond dans les profondeurs des mers et de la terre, comme dans les airs, la recherche de lAtlantide (non sans que louvrage ne relaie le mythe de lle disparue, ngligeant les recherches historiques actuelles qui voquent un mythe politique).

Verne aura galement rv les moyens de transports futurs, et appartenu, comme nombre de sommits, aux socits dencouragement du transport arien et du culte de la sainte hlice (Nadar). Le cosmos, bien videmment, reprsente lultime frontire : fru dastronomie, lcrivain est convaincu de la possibilit de conqurir la Lune (habite ou non ? laffaire est dbattue et si lastronome Camille Flammarion rve des Slnites, cest finalement lcrivain qui vit sa prudence triompher). Son enthousiasme aura stimul les ingnieurs et les scientifiques, et ouvert ses lecteurs les portes dun futur qui, par endroit, relve encore du ntre (comme dans La Journe dun journaliste amricain en 2889, ou encore Lle hlices et ce terrifiant Paris au XXe sicle, au scientisme quasi totalitaire).

Cest donc un fort bel ouvrage qui, par le biais de luvre de Jules Verne, livre au lecteur un grand tableau des connaissances scientifiques au XIXe sicle, servi par une iconographie abondante et quelques annexes prcieuses (un tableau des pays traverss par les Voyages extraordinaires, une chronologie gnrale du sicle de Jules Verne) qui font regretter labsence dun index et dun sommaire ! Il sagit surtout dun loge la curiosit insatiable de Verne, curiosit qui alimente ses rves de progrs. On pourrait voir en lui une version littraire de lhonnte homme, qui aura voulu tout comprendre de son poque et de ses contemporains, ainsi quun vulgarisateur de gnie (mais le mot est trop laid).

Reste le constat dune uvre qui aura, souvent, anticip notre temps Les voyages extraordinaires sont-ils donc dpasss ? Si les rves de Jules Verne ont fini par nous rattraper, son uvre dmontre que limagination et la curiosit demeurent intemporelles. Et voyager dans cet ouvrage passionnant la curiosit contagieuse, on se surprend esprer un nouveau Jules Verne.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 04/11/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)