L'actualité du livre
Art de vivreet Gastronomie & Vin  

L’Univers du vin
de Frédérique Crestin-Billet
Solar 2000 /  / 142 pages

Plongeon(s) dans le vin, à condition de savoir nager

Le livre n'est pas, priori, un ouvrage l'attention des spcialistes en oenologie. Il ne s'agit pas de connatre les nuances et les caractristiques de chaque cpage, ni de dcrire avec minutie les armes des vins. Il est ici question de s'enivrer de toutes les petites et grandes histoires du vin. Tonneaux, bistrots, chansons bachiques et crits bibliques, au fil des pages et des nombreuses illustrations, le lecteur est plong dans tout ce qui constitue la culture viti-vinicole.

Un rappel historique pour commencer. L'existence de ppins fossiliss nous apprend que la vigne remonte des millions d'annes. Mais il n'est vritablement question de vin que lorsque l'homme entretient et slectionne le raisin propre la vinification. La cinquantaine de cpages principalement utiliss aujourd'hui n'est qu'un chantillon des milliers d'espces qui ont exist. Les Grecs, les Romains, puis les moines ont slectionn les plus rsistants au fil du temps.

L'tude de l'volution des cpages a connu son ge d'or au XIXme sicle. La description scientifique des diverses formes de vignes, appele amplographie, est l'ouvre de deux hommes : Pierre Viala et Victor Vermorel. Le premier partit en Amrique sur ordre du gouvernement pour reconstituer le vignoble aprs la crise du phylloxra. Le second, industriel philanthrope, trouva des outils pour lutter contre le puceron maudit. Les deux hommes, aids de prs d'une centaine de spcialistes, se lancrent dans l'criture d'un trait magistral sur la vigne et l’ouvrage, publi en 1910, servit de base tous les travaux raliss par la suite dans ce domaine.

Aprs avoir dtaill les processus de vinification pour le vin rouge, le vin blanc, les mousseux, les ross, les liquoreux, ce sont les barriques, les bouteilles, les bouchons, les tiquettes, les tire-bouchons et les verres dgustation qui sont passs au crible. Les photos et les gravures d'poque, les croquis explicatifs et les objets de collection nous font toucher du doigt la place primordiale de tous ces accessoires. Le ft en bois, s'il ne sert plus au transport du vin est toujours utilis par les exploitants qui se targuent d'lever leurs crus en barriques, qui plus est bordelaises. La bouteille, hier considre comme un objet de table rserv aux riches, est devenue, avec l'industrialisation, la carte de visite du prcieux lixir. La forme, la couleur et la taille caractrisent l'origine de la production.

Le bouchon de lige, reconnu pour son tanchit, sa bonne adhrence, sa longvit et sa neutralit par rapport au vin pourrait aujourd'hui tre remplac par une capsule ou un bouchon mtallique. Mais dans notre imaginaire, une ouverture de bouteille sans le " spoc " du bouchon, a n'a effectivement rien voir. Du ct de l'tiquette, qui n'est apparue que tardivement avec la bouteille, il n'est plus question de n’en faire qu' sa guise, comme ce ft le cas jadis. Avec l'apparition des appellations d'origine contrle, dans l'Entre-deux-Guerres, l'tiquette doit rpondre une rglementation stricte. Ce qui n'empche pas les fantaisies graphiques. Le tire-bouchon, pour sa part, n'a pas t invent pour le vin, mais pour les fioles de parfum et les bouteilles de bire. Une fois la bouteille ouverte, reste le dernier instrument avant que le vin ne vienne chatouiller les papilles: le verre qui doit laisser les armes s'exprimer leur juste valeur.

Puis c'est au tour de la rclame et de la consommation d'tre passes la loupe. Evolution de la qualit du vin et quantit de litres consomms annuellement par personne au fil du temps. Passage oblig par la question de l'ivresse qui reste aujourd'hui un vritable flau. Dans les pages consacres l'histoire des tavernes, des restaurants et des bistrots, on apprend que le tout premier caf ft ouvert Paris en 1672 par un Armnien.



Seaux champagne, porte-cls publicitaires, affiches et autres supports de rclame compltent le panorama, avant d'entrer dans le dtail de l'histoire du ngociant Nicolas, qui est toujours l'un des cavistes les plus clbres.

L'ouvrage s'achve par un tour d'horizon des crits, des paroles et des musiques ddis au vin. La lgende de Dionysos, le dieu qui faisait couler le vin flots. Les chansons qui firent le succs des cabarets et des ftes populaires. Les textes de la Bible, dans laquelle il n'y a pas un chapitre qui ne fasse mention de la vigne et du vin. Ainsi que " le Fret ", le guide de rfrence en matire de vins de Bordeaux.


Au fil de cet inventaire, on peut regretter que l'auteur, sous prtexte de ne pas parler du vin mais de son univers, ne se fasse plus pdagogue, allant jusqu' prendre le lecteur de haut en arguant propos du Pauillac: " nous n'aurons pas l'audace d'aller jusqu' prciser que [cette appellation] est mdocaine ! " Pourquoi ne pas informer avec simplicit (carte des
vins par exemple), plutt que de se lamenter sur la mconnaissance des Franais ? C'est dommage. Le lecteur nophyte, la cible de l'ouvrage si on ne se trompe, sort un peu frustr de ce panorama fourre-tout qui ne prend pas toujours le temps d'expliquer ou de replacer chaque lment dans son contexte. La somme de connaissances, les rfrences bibliographiques et le prcieux travail de documentation perdent ainsi de leur intrt.

Barbara Batard
( Mis en ligne le 23/01/2001 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)