L'actualité du livre
Art de vivreet Art du jardin  

De la taille à la conduite des arbres fruitiers
de Evelyne Leterme , Jean-Marie Lespinasse et Collectif
Rouergue 2005 /  39 €- 255.45  ffr. / 324 pages
ISBN :  2-84156-636-6
FORMAT : 22x29 cm

Un ouvrage de référence et novateur

Jusqu nos jours, une des ides fondamentales de nos socits est celle de la matrise de la nature. Nature hostile voire dangereuse du Moyen Age et de lpoque moderne dont la Bte du Gvaudan nest quun avatar. Il faut la saintet de Franois dAssise pour oser transgresser les frayeurs et aller vers les animaux sauvages en considrant quils sont aussi uvre de Dieu et non pas du Diable. En ces poques, la nature ne vaut que quand elle est domestique, plie la volont de lhomme.

Pour les arbres fruitiers, il en est de mme : ils doivent se conformer la vision de lhomme et tre redresss par le jardinier pour ne plus tre des sauvageons mais des arbres de verger ou de jardin. Face la forme libre, naturelle, et donc sans ordre aux yeux des hommes, des arbres sauvages, les jardiniers ont impos leur vision darbres forms. Pour obtenir cette forme pense comme idale, un seul instrument : la taille. Le Grand Sicle franais et ses jardiniers ont excell dans cet art et Jean-Baptiste de la Quintinie servira dexemple imiter pendant longtemps. Ces conceptions de larboriculture ont donn des arbres fruitiers particulirement esthtiques : palmette U simple ou double par exemple, colonnaire De mme, lart des jardins la franaise rpondait et rpond encore la mme ide de domination de lhomme sur cette nature ensauvage qui il faut imposer une forme. Mais, concernant les arbres fruitiers, quel est en dfinitive le but recherch dans le verger : avoir une forme bien dfinie, norme en quelque sorte, ou obtenir une production fruitire de la meilleure qualit possible, le plus tt possible aprs la plantation, en quantit ? Dans ce cas, est-ce la taille et la recherche dune forme bien dfinie qui sera la plus efficace ?

Cette interrogation va clairement rebrousse-poil de plusieurs dcennies dhabitudes et dides prconues car le XIXe sicle, sicle du progrs sil en est un, na fait que renforcer cette conception dune nature domestiquer. Toutefois, ce questionnement, pour rcent quil soit en agriculture, est directement li aux proccupations cologistes (au sens de la science nomme cologie) nes justement dans le courant du XIXe sicle. En effet, peut-tre faut-il observer la physiologie des arbres, leur comportement ltat naturel, leurs modes de fonctionnement avant de leur imposer une forme Cest le parti quont pris les auteurs de cet ouvrage collectif riche et novateur. Balayant cette thorie des formes fruitires et la taille qui laccompagne (eh oui, larbre rsiste la forme quon veut lui imposer, do la ncessit de jouer rgulirement du scateur), ils ont considr, dans la ligne de lagriculture que lon appelle dsormais raisonne, en fait plus respectueuse des cycles naturels et de la nature en gnral, que pour tre le plus intressant au niveau de la production, un arbre fruitier devait tre conduit et non plus taill. La nuance nest pas que smantique car la dmarche est tout autre. On part de la physiologie de larbre et on cherche, par des interventions les plus limites possible, accompagner son dveloppement naturel afin damliorer sa production. Les rsultats sont concluants. Davantage respects, les arbres sont moins sensibles aux maladies, produisent plus jeunes et avec une bonne qualit.

Dans cet ouvrage, 15 espces darbres fruitiers sont traites. Pour chacune dentre elles, une monographie prsente les principales caractristiques en terme de rpartition, dorigine, de varits, de physiologie, de croissance et de dveloppement, etc. Puis le contributeur dfinit et propose un certain nombre de principes de conduite. A lappui de cette dmonstration, des photographies et des dessins cherchent mettre en lumire les grandes ides. Il est noter que cette infographie est plutt riche et didactique. Enfin, bien souvent, les contributeurs nous proposent un programme pratique de conduite suivre pour mener nos arbres fruitiers et nos vergers, mme anciens.

Toutefois, comme cest souvent le cas dans les ouvrages collectifs, les contributions sont dune qualit ingale. On est ainsi un peu surpris de lire page 54 que les principales zones de production [de cerises] sont situes dans la partie septentrionale du pays. Gageons cependant quil sagit dune erreur de relecture. Plus gnant encore est le fait que certains articles sont peu didactiques et mme parfois un peu hermtiques au profane. Dautres au contraire sont extrmement clairs et solidement construits.

Le recours au lexique final, trs bien fait et trs utile, savre indispensable lamateur pour comprendre les nombreux termes techniques prsents dans louvrage. Mais cest linvitable ranon due la haute tenue scientifique des contributions : parfois plusieurs lectures sont ncessaires pour bien assimiler le sens dune proposition. Le rsultat est globalement trs satisfaisant et le professionnel comme le curieux sera vite convaincu, et combl, par ce beau livre.

On a hte de mettre en pratique ces principes de conduite qui reposent sur dintelligentes logiques ! Cest dire si les dmonstrations savrent convaincantes !

Rémi Luglia
( Mis en ligne le 10/05/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)