L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

La Double vie d'Anna Song
de Minh Tran Huy
Actes Sud - Babel 2020 /  6,80 €- 44.54  ffr. / 192 pages
ISBN : 978-2-330-12986-6
FORMAT : 11,5 cm × 17,5 cm

Première publication en août 2009 (Actes Sud)

Paul + Anna

Avec ce titre, Minh Tran Huy poursuit les interrogations qu'elle avait esquissées déjà très joliment dans son premier roman, La Princesse et le pêcheur. Une nouvelle fable, à la douceur précieuse, sur l'amour et les racines. La Double vie d'Anna Song ressemble à ces noms fragiles associés de quelques coups de couteaux sur l'écorce des arbres.

Ici : Paul + Anna. Deux enfants tombés en amour dans leurs culottes courtes et sous la surveillance de grand-mères belles comme des fées de conte. Paul est orphelin, Anna vit avec sa grand-mère. Enfant, elle joue du piano, poussée par sa famille afin de devenir, un jour, une grande interprète. C'est son rêve, son ambition, mieux, sa raison d'être, qu'elle associe inconsciemment à toute une mythologie familiale, ethnogenèse remontant à l'Indochine, avant, pendant puis après les guerres. Paul est fasciné par les doigts de fées de son amie, tout comme par le récit qu'elle lui donne des tragédies mais aussi des bons moments vécus par ses parents.

Le temps passe. Séparés un temps, Anna et Paul se retrouvent, adultes. Mais une maladie rare, sorte de crampe du musicien, a ôté à Anna tous ses rêves. Un cancer la frappe par ailleurs... Alors, peu avant qu'elle ne meure, Paul entreprend l'impossible ; faire enregistrer par sa douce tout le répertoire pianistique classique, 102 CD au total, qu'il envoie à quelques critiques ; autant de bouteilles jetées à la mer... des murmures aux horizons, qui trouvent pourtant un écho retentissant. Anna devient une star adulée par la critique ; ses interprétations des grands compositeurs sont fabuleuses. Peu de temps avant de s'éteindre, une étoile est née...

Mais de quelle lueur parle-t-on ? Rapidement, la presse réalise que ces enregistrements pourraient être des fraudes, vols d'interprétations de musiciens oubliés. Anna est morte quand explose l'Annagate, l'affaire Anna Song...

Le roman fait alterner le récit de l'évolution du scandale, de l'apothéose à la chute, et les souvenirs d'enfance d'Anna et Paul, dans un aller-retour abusant peut-être des répétitions pour un si court récit. Mais qu'importe : la lecture emporte, convainc, submerge. Portée par un véritable talent de plume, Minh Tran Huy offre une fable sur l'amour et le mensonge, cet absolu pour lequel on peut-être capable de tout. Paul, amant total, veuf total, a voulu donner à son amour de toujours un happy end digne d'elle et de leur couple.

Sublime.

Thomas Roman
( Mis en ligne le 21/02/2020 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)