L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

Le Grand tremblement de terre du Kantô
de Akira Yoshimura
Actes Sud - Babel 2020 /  8 €- 52.4  ffr. / 283 pages
ISBN : 978-2-330-13566-9
FORMAT : 11,1 cm × 17,6 cm

Première publication française en avril 2010 (Actes Sud - Lettres japonaises)

Traduction de Sophie Refle


Stupeur et tremblements...

Le 1er Septembre 1923 eut lieu dans la région du Kantô, au Japon, un séisme d'une telle amplitude que les aiguilles des sismographes jaillirent des boîtiers. De Tokyo à Yokohama, ce ne fut que désastres entraînant 200 000 morts. Cet épisode dramatique reste présent dans tous les esprits des habitants de ce pays toujours sous menace sismique.

Akira Yoshimura raconte avec une minutie de médecin légiste ces évènements, en s'appuyant sur de nombreuses sources puisées dans les archives des villes concernées ainsi que dans celles du ministère de l'intérieur. Les chiffres, par leur froideur et leur précision, sont hallucinants. Les descriptions sont sobres, ne versant pas dans le pathos, mais leur détachement rend la réalité des faits plus insupportable encore.

Il décrit les morts par écrasement et celles par le feu, la fuite, le dénuement, le ravage économique, la pénurie accentuée par la situation géographique, la paralysie du pays. Les relations politiques avec la Corée étant à cette époque difficile, les rumeurs vont bon train concernant la responsabilité des coréens sur les pillages. Le Japon dévoile là une page peu glorieuse de son histoire. La difficile élimination des cadavres et la reconstruction du pays occupent la dernière partie de ce livre puissant et impressionnant.

Plane au-dessus de cette histoire terrifiante la mésentente de deux sismographes qui n'ont pas été d'accord sur l'évaluation des secousses précédant la tragédie. On ne peut alors s'empêcher de se demander ce qui se serait passé si celui qui craignait le séisme avait eu gain de cause...

Dany Venayre
( Mis en ligne le 20/11/2020 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)