L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

La Constellation du chien
de Peter Heller
Actes Sud - Babel 2015 /  9.7 €- 63.54  ffr. / 413 pages
ISBN : 978-2-330-05111-2
FORMAT : 11,2 cm × 17,7 cm

Premire publication franaise en mai 2013 (Acyes Sud)

Cline Leroy (Traducteur)


En revenant de La Route

LAmrique, neuf ans aprs la fin du monde: une pandmie a emport les 9/10me de lhumanit, il ne reste donc pas grand monde, et les survivants sont plutt du genre agressif, chacun occup sa propre survie en guignant les ressources du voisin.

Dans un coin, prs dun vieil aroport, survivent Hig, son chien Jasper et son co-survivant Bangley Un couple singulier : Hig est plutt du genre pcheur et paysan, sociable et encore confiant en lhumanit, pilote amateur qui aime, priodiquement, taquiner les nuages. Un Rousseau qui serait presque heureux, si ce ntait un pass difficile au temps de la grande grippe, un pass qui resurgit par moments et nous claire sur cette fin du monde dsormais date. Mais heureusement, prs de lui, il y a Bangley, le survivaliste type: fanatique des armes feu, pas trs confiant en la bont naturelle de lhomme, et qui ne pense donc que de manire tactique, comme un soldat encercl. Lun soccupe de la survie, lautre de la mort.

Un couple donc, mais un couple que la vie commune a un peu rod: Hig aime senfuir en montagne pour une partie de chasse, ou faire des tours en avion pour inspecter le primtre. Et finalement, il dcide daller plus loin, de tenter sa chance, de dcouvrir dautres survivants qui auraient prserv une part dhumanit, et ne tireraient pas, vue, sur le premier venu. Renouveler une vie sociale, renouer avec dautres, reprendre le fil de lhistoire humaine cest beaucoup demander?

Cest lenvers de La Route, le grand roman apocalyptique de Cormac MacCarthy: l o MacCarthy plongeait ses lecteurs dans un monde noir froid, dun dsespoir absolu, Peter Heller les entrane dans un monde certes dur, prouvant, mais o il est encore possible de tendre la main, de jouir dune nature prserve, et de renouer avec soi-mme. crit dune plume subtile, empathique mme, ce roman magnifique vous prend aux tripes: immdiatement, le lecteur est plong dans le quotidien de Hig, un quotidien en huis clos, qui se droule sous forme de monologue, de penses abstraites, de souvenirs remchs et despoirs peine caresss pour les prserver. Un quotidien qui tourne autour de Jasper, son vieux chien, son complice Bangley forcment exotique avec sa fascination pour les armes et la guerre, et son avion, la bte.

Peu peu, par petites touches, on sapproprie Hig, son pass, son prsent, ses doutes, ses joies. Lun des charmes du roman rside dj dans cette esquisse dun lendemain crdible de lhumanit. La communaut forme par Hig et Bangley se dvoile tranquillement, avec ses conflits lgers faut-il aider les autres survivants? Faut-il faire confiance ? Faut-il croire en lavenir? et ses ententes tacites. Une belle histoire damiti, mais une amiti du genre pudique, o lessentiel est laiss sous silence, de peur de fausser une entente bien rode. Et puis il y a la montagne, les vols en avion pour se rapproprier une libert, la dcouverte de lAutre, la possibilit de renouer non sans ttonnements des relations. Lhomme, animal social certes, mais sans excs.

A travers ce survol dune Amrique qui survit, dans les montagnes ou dans les villes, le lecteur prend conscience que la vraie fin de la civilisation, cest moins la pandmie que labsence de relations, de confiance. Un vrai beau roman donc, par lequel lhumanit de chacun saffirme progressivement, timidement mme, et o, tel Hig, on finit par retrouver foi en lHomme. Un premier roman et un grand roman, magnifiquement traduit, qui rvle un auteur subtil, sachant jouer des nuances, des mots, des gestes simples pour donner un sens une existence qui semble ne plus en avoir.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 22/06/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)