L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

La Nostalgie heureuse
de Amélie Nothomb
Le Livre de Poche 2013 /  6.10 €- 39.96  ffr. / 150 pages
ISBN : 978-2-253-02041-7
FORMAT : 11,0 cm × 17,5 cm

Premire publication en aot 2013 (Albin Michel)

Trop vite, trop loin

Le 27 mars 2012, Amlie Nothomb partait, avec une quipe de tournage, pour retrouver le Japon, son Japon, celui quelle avait quitt depuis 1989, aprs y avoir vcu son enfance et une esquisse de vie professionnelle. Des retrouvailles donc, sous lobjectif dune camra mais des retrouvailles mouvantes, avec sa vieille nourrice, celle de Mtaphysique des tubes, ainsi quavec un ancien amoureux, celui de Ni dEve, ni dAdam.

Lauteur serait-elle dj parvenue lge o lon revisite son uvre et son pass? Cest en tous les cas loccasion dun retour au pays natal, frapp, depuis, par deux catastrophes majeures (Kob, 1995 et Fukushima, 2011). On suit donc, avec lquipe, Amlie cherchant un numro de tlphone, arrivant Osaka, dambulant Kyoto, se perdant Tokyo ou retrouvant les vestiges de son ancienne vie (sa nourrice, son cole, son galant). La nostalgie nest plus ce quelle tait, titrait Simone Signoret pour ses mmoires: peut-elle pour autant tre heureuse?

Voil le cru 2013 (aujourdhui en format poche) dAmlie Nothomb, une Amlie qui renoue avec ce pays qui lui a apport le succs, via Stupeur et tremblements: le Japon. Et mme si cela ne se fait pas, si chaque livre est unique et chaque motion, sacre, on a envie de comparer ce retour au pays celui dAlain Mabanckou et son magnifique Lumires de Pointe Noire (Le Seuil, 2013) pour constater que tous les retours ne se valent pas. L o Mabanckou avait fait le choix dun texte choral, dans lequel chaque parent, chaque lieu, racontait une histoire, un moment, un pisode heureux, Amlie reste timidement concentre sur sa personne, ses motions, ses hsitations en mode bouillonnant discret et un minimalisme format nippon. Le rsultat est donc minimaliste et plat: quelques motions, deux rencontres, mais rien de ce plongeon dans le surralisme qutait Stupeur et tremblements, juste le vague journal intime dun sjour japonais, genre rdaction de retour de vacances pour lycenne applique.

Cette ''nostalgie heureuse'' (Natsukashii) qui serait lapanage du Japon, lauteur ne parvient pas, malgr quelques beaux morceaux, nous la faire partager, et lon a limpression de visiter un pays mal connu avec des lunettes opaques. Alors certes, il y a la patte Amlie Nothomb, quelques expressions qui font mouche, une intriorit qui prend le lecteur tmoin. Mais malgr quelques facilits (Fukushima, dont mme son ami Rinri se demande ce quelle a y faire), rien ne prend et le Japon semble un pays bien plat, sans le charme du plat pays.

Dfinitivement, un carnet de voyage ne fait pas forcment un bon livre, et le Japon nest pas, en soi, un motif succs.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 21/01/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)