L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

La Dernière séance
de Chahdortt Djavann
Le Livre de Poche 2015 /  7.90 €- 51.75  ffr. / 448 pages
ISBN : 978-2-253-06841-9
FORMAT : 10,8 cm × 17,7 cm

Premire publication en aot 2013 (Fayard)

Jusqu’au bout de l’exil

Dans Je ne suis pas celle que je suis, Chardortt Djavann rvlait, travers le personnage de Donya, le quotidien des femmes sous le rgime des Mollahs. Alternant toujours les sances de psychanalyse au rcit de sa vie, les lecteurs dcouvrent avec ce trs attendu tome II, La Dernire sance, ce que reprsente le parcours dune migrante, jusquau bout de lexil.

La souffrance est inscrite dans le corps, pas seulement depuis les viols collectifs dans les prisons iraniennes, mais inocule ds sa naissance par la mre: en se soumettant la morale religieuse et en transmettant la haine de lidentit fminine leurs filles, les femmes diabolisent la femme et prennisent lanathme: A dfaut dtre mle, jtais mal.

A sa problmatique identitaire, sajoute linjonction dchapper la mise mort psychique inflige par les gardiens de lordre moral. Elle abandonne le persan - dont la structure archaque et rtrcie des codes linguistiques la condamne taire linnommable - et adopte une langue refuge afin dimposer une distance vitale entre elle et le pass, une langue des esprits libres pour donner lespace ncessaire la pense: elle choisit le franais pour se librer.

Dans un entre-deux intime et vertigineux, les sances de psychanalyse en franais senchanent au prix de souffrances infernales faites du souvenir des peurs et angoisses crasantes, humiliations et blessures narcissiques, dtresse et solitude ; plusieurs identits sopposent frocement en elle. En cho aux sances, le rcit lve le voile sur sa vie, de lenfance aux msaventures de lexil, multiples et parfois sordides. Alinante relation linsoutenable vrit, au cruel et hassable destin

Parfois, il y a de lhumain dans linhumain : une logeuse Istanbul, un emploi, un homme qui revient la chercher la vie sclaire et lespoir renait. Parfois, il y a de linhumain dans lhumain: on assassine ici comme l-bas ; Fereydoun Farokhzad,Chapour Bakhtiar et sa femme ne sont que des exemples; les anciens notables du rgime sont les nouveaux profs dUniversit, ou autres, que lOccident accueille bras ouverts. Mme Paris, la libert est toute relative

Un tmoignage puissant et incontournable, la hauteur du talent, exigeant et inflexible, de Chahdortt Djavann.

Marie-Claude Bernard
( Mis en ligne le 16/12/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)