L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

Une part de ciel
de Claudie Gallay
Actes Sud - Babel 2014 /  9.90 €- 64.85  ffr. / 569 pages
ISBN : 978-2-330-03724-6
FORMAT : 11,0 cm × 17,5 cm

Premire publication franaise en aot 2013 (Actes Sud)

Curtil sera-t-il là pour Noël ?

Trois semaines avant Nol, une femme solitaire descend dans une gare perdue dans les montagnes. Par la fentre du train, le front plaqu la vitre, elle revoit tout : les grillages, les niches, les chiens, le bungalow de Gaby sa sur, la boutique Sam, les botes aux lettres sur leurs piquets, le garage avec les deux pompes et le bar de Francky

Carole regagne sa valle natale : Je suis ne ici, dun ventre et de ce lieu. Une naissance par le sige et sans pousser un cri. Ma mre a enterr mon cordon de vie dans la fort. Elle ma condamne a, imiter ce que je sais faire, revenir toujours au mme lieu et le fuir ds que je le retrouve. Anime d'une sorte dinstinct primordial, elle revient l, pousse aussi par la promesse du retour du pre, Curtil, annonc par une boule de verre envoye par la poste, une boule comme celles de son enfance. Elle revient pour l'attendre. Elle sinstalle dans un gte lou Francky, et s'adonne une traduction de la vie de lartiste Christo. La neige tombe. Les jours passent. Curtil sera-t-il l pour Nol ?...

Dans l'intervalle de cette attente, enferme dans ce lieu isol, Carole retrouve son frre et sa sur. Lattente leur permet de renouer un lien familial perdu depuis longtemps, depuis un accident, depuis l'incendie... Un incendie dont ils nont jamais parl, qui dtruisit leur maison denfance et les poumons de Gaby, nourrissant chez Carole un sentiment de culpabilit tel quelle est partie, convaincue que cest cause delle que Gaby souffre. Peu peu, ils arrivent en parler, sentendre, se comprendre. Et Curtil ? Ils ne lattendent plus...

Il est tonnant, ce roman. Il se droule trs lentement, frisant l'ennui. Les jours semblent se rpter, ils tournent sur eux-mmes comme le poisson rouge dans laquarium rond, comme les gestes quotidiensde Carole, Carole qui prend la mme photo de la mme serveuse sur le balcon chaque matin. A la lecture, on craint de se perdre dans ce quotidien. Mais, petit petit, on avance. On arrive les connatre intimement, ces gens Carole, Gaby, Philippe, le vieux Sam, Francky, la Baronne et ses chiens, et les autres et leur petit univers.

Finalement, tout est question d'amour dans ce roman, de l'amour comme preuve.

Mari Berg Henie
( Mis en ligne le 15/12/2014 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)