L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

Faux nègres
de Thierry Beinstingel
Le Livre de Poche 2016 /  7,30 €- 47.82  ffr. / 384 pages
ISBN : 978-2-253-06928-7
FORMAT : 10,8 cm × 17,8 cm

Premire publication en aot 2014 (Fayard)

FN…

Un roman trange avec en pigraphe une phrase de Rimbaud : Vous tes de faux ngres, vous maniaques, froces, avares. Marchand, tu es ngre, magistrat tu es ngre ; gnral tu es ngre ; empereur, vieille dmangeaison tu es ngre : tu as bu dune liqueur non taxe, de la fabrique de Satan (Une saison en enfer).

Un roman de la mdiocrit absolue, assume, qui se passe au milieu de nulle part, dans un de ces villages franais bouleverss par la prosprit des Trente Glorieuses. Un village de nulle part, ici plutt dans lEst de la France. De ces villages o les citadins proches sont venus sinstaller dans de jolis lotissements des annes 1970, lorsque le pays tout entier rve daccession la proprit. Pour ces rurbains pleins despoirs, trente ans plus tard sonne plutt lheure des dsillusions, et cest dans cet espace que sinsinue la fracture

Le hros du roman, Pierre, lui mme issu de ces lieux, aprs avoir pass vingt ans au Moyen Orient, revient en France la suite de la mort par balles du reporter quil guidait. Promu journaliste, il est envoy dans cet obscur village entre les deux tours de llection prsidentielle car les habitants viennent de voter massivement pour lextrme droite. Une seule consigne du rdacteur en chef : Ne poser quune question la fois et ne jamais lcher tant quon na pas la rponse. La question : pourquoi un tel vote ? Faux ngres, le titre, peut aussi se lire par ses deux initiales celle du parti de la femme venue tenir un meeting dans le village...

Thierry Beinstingel construit un rcit en 130 courts chapitres de deux pages, dont les voix alternent, sans que le lecteur les identifie. Un rcit qui peu peu fait vivre quelques personnages, tous perdus un degr ou un autre : Jean le vieil agriculteur, Emma la citadine qui a suivi lhomme quelle aimait qui, son tour, est parti, Frdric le preneur de son aveugle, Petit Jean ladolescent qui rve de rparer sa vieille mobylette pour emmener en croupe lOphlie dont il est amoureux au lyce pro. Quelques moment privilgis, un rcit qui zigzague, revient aux souvenirs de Pierre, se perd dans les histoires possibles, dans la ralit glauque, comme les habitants ludent la question de Pierre et prfrent voquer la pierre prhistorique sur laquelle serait construite lglise du village.

Au bout du rcit : la mort et la vie ce quannonce le premier paragraphe du livre : Faux espoirs, rien ne subsiste de nous : ni traces, ni repos. Ni lattente, ni le temps, ni la manire : rien. Du vide : tout sest vanoui dans la pese des jours, les aubes laiteuses et les couchers flamboyants. Qumerge une flaque de verdure, une prairie tale et immuable depuis que le dluge laisse senfoncer son eau dans le sol, que soient models au hasard des pas sur sa terre meuble : voici les orteils, lempreinte du talon, reconnaissables de notre grande race.

Pierre ne rsoudra pas lnigme, le lecteur naura pas de rponse... Simplement, une description de la vie ordinaire d'hommes ordinaires

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 26/09/2016 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)