L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

La Vie amoureuse de Nathaniel P.
de Adelle Waldman
Seuil - Points 2015 /  7,50 €- 49.13  ffr. / 336 pages
ISBN : 978-2-7578-4882-1
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Premire publication franaise en aot 2014 (Christian Bourgois)

Anne Rabinovitch (Traducteur)


Nate et les filles

Un roman urbain et gnrationnel, crit par une auteure qui connat son affaire, elle mme intellectuelle urbaine de l'ge de ses personnages.

Nous sommes dans le Brooklyn du 21me sicle, bobolandia o poussent, encore verts, les Philip Roth, John Updike et Paul Auster de demain. Ils sont tous de jeunes et brillants diplms des plus grands colleges et universits amricaines, sont tous plus ou moins journalistes, critiques ou crivains. Tel le Nate ponyme, ancien de Harvard et auteur en pleine ascension, dont Adelle Waldman nous propose une radioscopie littraire tout fait convaincante.

La quatrime de couverture nous le prsente comme un personnage peu attachant. Or, le rcit nous dessine un homme touchant de maladresse et de sincrit, adolescent malingre qui a su, l'ombre des arbres centenaires de l'Alma Mater, devenir cet tudiant plus sr de lui, minemment crbral sans doute, jouisseur comme tout homme, mais, au final, un garon honnte. Les filles et les femmes lui tournent autour, elles aussi qui pensent trop, crivent un peu et exigent beaucoup de leur relation avec Nathaniel. Hannah au centre : l'essentiel du roman se concentre sur la sdimentation puis l'rosion de leur couple, avec ce passage dlicieusement cynique et gnial : Il se souvint du jour o il avait reu le premier courriel de Hannah, dans lequel elle discutait de son ide. Il s'tait dit que tt ou tard sa queue finirait dans sa bouche. Eh bien, ils en taient l.

Bref, un couple, du sexe et des livres. Rien de trs nouveau, pourrait-on dire, sous les gratte-ciels de Manhattan et les immeubles plus chiches du quartier louchant sur la skyline. Woody Allen, Roth et bien d'autres ont dj balis ce chemin, labour cette terre. Adelle Waldman parvient nanmoins faire quelque chose avec ces thmes culs, peut-tre parce que, femme, elle a su malgr tout se mettre la place d'un garon sans singeries ni esprit de revanche. Parce que, aussi, la peinture qu'elle livre de ces enfants d'un nouveau sicle est criante de vrit : plutt trs gts, capricieux par essence, dsuvrs aussi, qui se prennent rver d'un marxisme 2.0, retour une idologie originelle dbarrasse de ses oripeaux historiques dans une socit nouveau gangrene par le capitalisme. Tel est le cur de l'article rcemment publi par Nate et qui lui valu le courriel de Hannah. A moins qu'il ne s'agisse que de rhtorique ? Nate, rvolutionnaire et bourreau des curs ?...

On pense aussi la srie Girls de Lena Dunham sur HBO. Le roman s'adresse sans doute en priorit ceux qui Nate ressemble, urbains bobos et diplms, cratifs languides de grandes cits occidentales, jeunes adultes entrant sans pravis dans le srieux des choses. Le roman parle de tout cela, de main de matre.

Thomas Roman
( Mis en ligne le 04/12/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)