L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

Petit piment
de Alain Mabanckou
Seuil - Points 2017 /  6,90 €- 45.2  ffr. / 232 pages
ISBN : 978-2-7578-6188-2
FORMAT : 11,0 cm × 17,6 cm

Première publication en août 2015 (Seuil - Fiction & Cie)

Enfance de Pointe-Noire

Entre un orphelinat de Loango et les bordels de Pointe-Noire, Alain Mabanckou explore toute une enfance congolaise.

Celle de ''Petit Piment'', surnom hérité suite à un sale coup fait aux jumeaux caïds de la pension. Un surnom nécessaire quand on s'appelle de fait Tokumisa Nzambe po Mose yamayindo obotami namboka ya Bakoko, soit ''Rendons grâce à Dieu, le Moïse noir est né sur la terre des ancêtres''. Ou Moïse.

Un enfant sagace à défaut d'être sage, petit fripon au grand coeur, nourri d'amour malgré la misère. L'amour du prêtre de l'orphelinat, Papa Moupelo le zaïrois, avant que la nouvelle doxa socialiste ne le fasse disparaître du jour au lendemain ; celui de l'infirmière Sabine Niangui ; celle de Maman Fiat 500 qui le recueille, adolescent, dans les rues de Pointe-Noire, une maman qui est aussi ''Madame'', tenancière d'une maison de passe où l'on en voit des vertes et des pas mures.

Ces personnages font tout le sel de ce récit qui pourrait être autobiographique autant qu'un conte, un roman sur l'enfance, ses apprentissages, ses déceptions, roman sur le Congo et ses fièvres politiques. Si "Petit Piment", adulte, devient fou, n'est-ce pas parce que le pays lui-même tourne de façon absolument absurde ?...

Alain Mabanckou revient donc à Pointe-Noire pour y broder cette jolie histoire, un peu courte, faussement simple, foncièrement jubilatoire. On aime "Petit Piment'', son amitié pour Bonnaventure le simplet, sa haine de Dieudonné Ngoulmoumako et ses neveux, son amour pour sa maman du Zaïre au surnom de vieux carrosse italien, ses peines, sa folie. Car le bonheur tient à peu de choses et ces petits riens volatiles, volent, volent et s'en vont... Peut-être la structure même du roman suggère-t-elle, avec ses courts chapitres, cette lente incrémentation qui construit le bonheur et un être... Qui laisse aussi s'installer la misère et la folie, aidant à s'y accoutumer. Peut-être...

Thomas Roman
( Mis en ligne le 25/01/2017 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)