L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

Un océan, deux mers, trois continents
de Wilfried N'Sondé
Actes Sud - Babel 2020 /  7,80 €- 51.09  ffr. / 267 pages
ISBN : 978-2-330-13078-7
FORMAT : 11,5 cm × 17,5 cm

Première publication en janvier 2018 (Actes Sud - Domaine français)

Du Congo au Vatican

Wilfried N’Sondé s’inspire d’un épisode historique dans ce très beau roman parfois dur qui a le mérite de nous ouvrir les yeux sur la vie des peuples africains réduits en esclavage par les Blancs.

Les missionnaires catholiques sont arrivés au Congo vers 1490 ; le diocèse est créé le 30 mai 1596. Nsaku Ne Vunda (Dom Antonio Manuel) vit près de ses fidèles et entre dans l’histoire quand le roi Alvaro II décide de l’envoyer à Rome comme ambassadeur auprès du pape. Il doit rencontrer Clément VIII... mais son voyage, jalonné de péripéties, dure jusqu’en 1608 quand il mourra dans les bras de Paul V, le jour de l’Epiphanie. Le pape, impressionné par ce personnage, fait ériger à son effigie un buste de marbre noir après l’avoir enseveli dans la Basilique Sainte-Marie Majeure.

Ce roman humaniste déroule en le rendant intime au lecteur l’itinéraire de ce saint homme depuis sa terre natale jusqu’à Rome. «Je vins au monde vers l’an de grâce 1583 sous le nom de Nsku NE Vunda et fus baptisé Dom Antonio Manuel le jour où l’évêque de l’Eglise catholique du Kongo m’ordonna prêtre. Aujourd’hui on appelle «Nigrita» la statue de marbre érigée à mon effigie». Le prêtre se retrouve dans le chaos de l’humanité, sur un bateau négrier plein de sa marchandise humaine. Il assiste impuissant à ce triangle infernal échangeant les denrées contre les esclaves. Ce voyage vers Rome est un calvaire sur ''un océan, deux mers, trois continents'', l’occasion de dresser un portrait édifiant des conditions de mise en esclavage, de quoi faire chavirer sa foi.

Les Européens tentent méthodiquement de réduire les noirs à l’état de bêtes, les amenant dans le nouveau monde en les traumatisant et les avilissant. Dom Antonio n’échappera pas en Espagne aux foudres de la Sainte Inquisition ; il est traité d’hérétique. Il viendra à bout de toutes les épreuves. Ce roman est le récit dur et tragique de l’Histoire de ces peuples, ancré dans le réel, empreint des souffrances de l'époque et montrant le peu d’intérêt des hautes instances de l’Eglise envers les victimes du commerce humain.

Wilfried N’Sondé confère à ce texte une puissance spirituelle et une beauté poétique qui magnifient un appel à la tolérance sous le forme du voyage intime dans les profondeurs troublantes de l’âme de ce prêtre à l’âme sainte. «Sœurs et frères vendus dans le Nouveau Monde, violés, humiliés, niés… Une peine abyssale me consuma. A vous offrir je n’avais que ma culpabilité et ma promesse d’aller à Rome pour plaider votre cause. Puissiez-vous seulement me pardonner (…) Ma relation à Dieu en fut durablement perturbée».

Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 14/02/2020 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)