L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

La Pastorale Américaine
de Philip Roth
Gallimard - Folio 2001 /  6.26 €- 41  ffr. / 580 pages
ISBN : 2-07-041736-0

Souvenirs...

Paul Valry insistait sur l'absence de toute autorit d'un auteur sur son oeuvre une fois celle-ci acheve. Le lecteur, en effet, se l'approprie, la phagocyte, la fait sienne et y voit ce qu'il veut, comme la lunette d'un kalidoscope. Tout est question de jeux de lumires, de personnalit, d'air du temps... Ceci est d'autant plus vrai dans le cas de la Pastorale Amricaine de Philip Roth que ce romancier a construit l'ouvrage comme un mille-feuilles dont il serait bien vain de compter tous les niveaux possibles de lecture.

Qu'est-ce, en effet, que la Pastorale Amricaine ? L'histoire d'une famille juive new-yorkaise et de sa patiente intgration ? L'histoire d'une nation, elle aussi kalidoscopique, patchwork de nationalits dont les contacts et frictions sont riches en feux d'artifices ? L'histoire d'un homme et de sa dchance ? D'un pays en dclin ? C'est en fait un peu tout cela; le roman est d'une richesse inpuisable.

Philip Roth, auteur de nombreux best-sellers tous plus ou moins centrs sur sa vie et la communaut juive amricaine, propose ici l'histoire d'un homme, Seymour Levov, dit "Le Sudois" tant sa physionomie et sa russite sociale en font pour la communaut locale l'exemple indpassable de l'intgration. Chef d'une entreprise prospre hrite de son pre, vedette au temps du Collge de ses succs sportifs et de sa physionomie aryenne, disons WASP, ancien Marine et chef de famille combl, au bras d'une ancienne reine de beaut catholique, le Sudois est un dieu sur terre, admir de tous, au parcours si irrprochable qu'il en devient agaant.

Mais la ralit rattrape au fil des pages cette perfection feinte, et caille la beaut lisse et glace d'une vie en fait tragique. La Pastorale Amricaine est l'histoire d'un paradis perdu, d'un ge d'or rvolu, le rcit d'une dchance, celle de l'homme, en des temps o sa nation s'puise elle aussi, entre Vietnam, assassinat d'un prsident charismatique, et Watergate.

Cette dcadence vient par le scandale monstrueux provoqu par le dernier chanon de cette famille juive devenue, patiemment, exemplairement amricaine, la fille du Sudois, la subversive Merry, et son acte innommable...

Ds lors, le roman est une valse de souvenirs, le choc du bon vieux temps et d'un prsent peu amne, destructeur. Le Sudois ne vit plus qu'en se raccrochant un pass que tous autour de lui veulent oublier, sa femme en recourant la chirurgie esthtique et l'adultre, son frre en s'exilant en Floride compter le nombre de ses ex-femmes, et sa fille en dtruisant ce monde et en se ralliant finalement une secte indienne.

On ne peut qu'avoir de la sympathie pour le Sudois, victime spectatrice d'un monde la drive, toujours passif, muet, entre rsignation et dsarroi. Philip Roth participe mouvoir son lecteur, en le plongeant dans des vies qui ne sont pas les siennes mais o il se confond, allant mme, peut-tre, jusqu' se poser des questions sur la sienne propre, son histoire. Le jeu qui rgle le livre, et qui consiste mler jusqu' l'inextricable ralit et fictions (le pluriel importe!) est fascinant et transporte le lecteur, vritablement, au plus profond des phrases et des mots.

Cette saga un peu grise est finalement porteuse d'un enseignement qui semble guider l'oeuvre de Roth. L'un de ses derniers romans, Patrimoine, histoire bouleversante d'un homme et de son pre l'agonie, largement autobiographique, s'achve sur un devoir humain: celui de "ne rien oublier"... C'est ce qui fait que le Sudois est peut tre le personnage de cette tragdie qui en ressort le plus indemne, car puissamment enracin son pass, ses souvenirs, ce qu'il reste de lui et qui l'aide encore vivre...

Thomas Roman
( Mis en ligne le 28/06/2001 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)