L'actualité du livre
Pocheset Littérature  

Saloon
de Aude Walker
J'ai lu - Nouvelle génération 2010 /  4.80 €- 31.44  ffr. / 189 pages
ISBN : 978-2-290-01722-7
FORMAT : 11cm x 18cm

Premire publication en aot 2008 (Denol)

L'inverse de l'inceste

Saloon est avant tout un recueil d'images. Bien avant d'tre le rcit erratique de l'existence d'une jeune femme exile Paris et trangre sur la cte Est amricaine, bien avant d'tre une remonte aux sources et une chasse aux fantmes, une vengeance d'amour, une histoire de famille, bien avant d'tre un livre, c'est une collection brillante et haute en couleurs de mtaphores, de comparaisons, bref, d'images, plus justes les unes que les autres. Aude Walker veut retranscrire l'impression exacte et qu'importe s'il faut pour cela juxtaposer des ides, des choses, qu'on naurait pas imagines cte cte. Les petits dtails prennent sous sa plume une dignit que seuls pouvaient leur confrer l'attention porte aux odeurs, aux lumires, et leur englobement dans quelque chose de plus important ; pour cette raison on les retrouve selon le contexte attels aux sentiments dans un zeugma, mtamorphoss en madeleines proustiennes ou investis d'une symbolique inattendue : trs sincrement, qui pense celle des olives noires?

Pourtant, si Assan, le demi-frre an de Lisa, les engouffre la file, cela signifie quelque chose de particulier, tout fait diffrent de ce qu'aurait voqu une consommation compulsive de chocolat ou de whisky, par exemple. C'est peut-tre le pre inconnu qu'il cherche de la sorte dans leur got, ou bien la graisse rconfortante qu'il tente d'utiliser comme protection ultime. Peut-tre. Plutt que de tout interprter, A. Walker prfre laisser le lecteur cls en main ; les descriptions se doivent donc d'tre parfaites, et parfaitement imprgnatives.

trange dans une famille trange, la narratrice nous entrane pourtant sans difficult dans son sillage. Les verbes conjugus au prsent nous obligent rpter aprs elle chacun de ses gestes, sans pouvoir la prcder, s'attarder sur une ide qui ne serait pas celle de Lisa. Les retours en arrire explicitent ce qu'il est ncessaire de savoir pour partager les motions de l'instant exact dans lequel elle se situe. Et les penses de Lisa, en butte au comportement psychiquement intenable de sa mre Vra, sont la fois trs spciales et universelles. Parce que les questions de l'amour et de la filiation, de la folie et de l'argent concernent l'ensemble de l'humanit, le lien haineux, compatissant et thtral qui loigne dsesprment mre et fille devient comprhensible quand bien mme l'on n'a pas vu sa gnitrice nue avec l'un de ses amants, ou dansant les jupes releves trop haut sur la table devant l'ensemble des convives lors de sa fte d'anniversaire.

Cette relation hors-norme permet qu'une jeune femme quitte Paris et son mari pour retourner au bord de l'Atlantique, de l'autre ct de l'ocan, lucider et rsoudre l'nigme de sa famille ; quoiqu'il soit possible d'hsiter avant de donner ce nom sacr la tribu irlando-amricaine oisive et riche de laquelle elle est issue, et laquelle son pre n'a pas su se greffer, pas plus que le deuxime mari de la sublime Vra, lequel est galement le troisime avoir donn un enfant quoi cela peut-il bien servir? - sa femme.

Les personnages sont tout sauf banals, leurs silhouettes intrigantes et leurs rapports compliqus entretiennent chez le lecteur doutes et inquitudes, l'criture est saisissante ; pourquoi donc Aude Walker a-t-elle souhait rajouter tout cela une fin adolescente, esthtiquement violente sans que la ncessit ne s'en soit fait ressentir, quand la violence relle rsidait dans le quotidien invivable relat au cours des pages prcdentes ? Les explications claires comme la rsolution dfinitive tranchent dsagrablement sur le fond subtil, la fois fou et crdible, auquel l'auteur nous avait habitus en quelques dizaines de pages. Le roman n'en perd pas tout son intrt, videmment, mais voir l'aboutissement d'une qute vritablement traumatique et fatalement raliste se transformer sous nos yeux en dnouement trs dix-neuvime, voil qui donne bien des regrets ; cela peut aussi faire natre de grands espoirs si l'on envisage un livre aussi bien crit et cette fois dpouill de cette ultime coquetterie...

Esprons que l'avenir donnera raison aux optimistes, le talent d'Aude Walker en vaut la peine.

Aurore Lesage
( Mis en ligne le 17/03/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)