L'actualité du livre
Pocheset Essais & documents  

Troisième chronique du règne de Nicolas Ier
de Patrick Rambaud
Le Livre de Poche 2011 /  5.50 €- 36.03  ffr. / 151 pages
ISBN : 978-2-253-15731-1
FORMAT : 11cm x 18cm169

Premire publication en janvier 2010 (Grasset)

Troisième du nom…

Le Rambaud de lanne dernire (aujourd'hui au format poche, alors que sort le quatrime tome chez Grasset), volume trois de la Chronique du rgne de Nicolas Ier Nicolas Ier rgne en matre en Sarkozye, mlange fertile de la France impriale et de la cour du Grand Roi. Le principe est simple et rjouissant: sur le modle dun Saint Simon devenu chotier scandales, Patrick Rambaud crivain inspir et parodiste prospre rdige la chronique du royaume Chaque personnalit, chaque homme ou femme politique est nanti dun titre propre cette version moderne du journal de Saint Simon un Saint Simon moins amer et plus amus que loriginal.

Trnant au cur de louvrage, Sa Majest au langage fleuri et styl. Le premier volume tait jouissif et surprenant, le second sinstallait dans le paysage ditorial et renouvelait le plaisir Avec ce troisime volume, on est dsormais habitu cet exercice drolatique, rapidement lu et incontestablement distrayant. Un moment piquant, glisser entre la lecture du Canard enchan et une chronique radio matinale. Pas de lassitude donc, mais une attente au contraire - parfois exauce, parfois due pour savoir comment Rambaud va croquer tel ou tel.

La plume est toujours aussi affte, la parodie toujours autant parodique, lironie toujours acerbe Seuls les pisodes changent: la crise, qui donne loccasion dun dialogue assez pntrant entre son altesse et le cardinal de Guant, lapparition dObama en soleil mdiatique de grand ampleur, les complexits de la stratgie de Sgolne Royale archiduchesse des Charentes , les malheurs du chevalier Dray, les avanies du rgime imprial et les dangers du sport, la dchance de la baronne dAti, les crises coloniales, la loi Hadopi Une anne politique brosse sans faire reluire.

Bref, un opuscule qui se lit avec autant de plaisir que les prcdents, comme une bonne partie de rigolade politique. Ce nest pas un ouvrage rvlations, si ce nest quelques ragots croustillants, mais bien un portrait finalement impressionniste de la France en cour, un joyeux exercice, sans mchancet mais franchement salutaire

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 28/01/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)