L'actualité du livre
Pocheset Essais & documents  

C’est une chose étrange à la fin que le monde
de Jean d\' Ormesson
Pocket 2011 /  7 €- 45.85  ffr. / 282 pages
ISBN : 978-2-266-21556-5
FORMAT : 11cm x 18cm

Premire publication en aot 2010 (Robert Laffont)

Je doute en Dieu…

Comment parler de Jean DOrmesson et de son livre Cest une chose trange la fin que le monde?Lauteur? Modeste, farceur, rudit certainement, maniant lhumour plus que lironie, humaniste revendiqu et assum quand il aborde tour tour les rivages de la philosophie, de lastronomie, de la cosmogonie, puis de la religion et de la posie. Le livre? Dfini dun clin dil de lauteur comme un roman, car ce dernier refuse le statut dessai, mais assurment aussi riche de rflexions en profondeur que beaucoup de titres se rclamant du nom dessai justement.

Jean dOrmesson nous balade, et cest un guide plaisant. Sur les rives de linfiniment grand, o lauteur sinterroge longuement sur la cration du monde et ses diffrentes thories, nous avons comme compagnons de voyage rien moins que Ptolme, Galile, Copernic, Newton, Einstein et Hawking. Nous changeons ensuite de compartiment, pour aborder des problmes philosophiques en devisant avec Pascal, Nietzsche, Saint-Augustin, Spinoza, Montaigne chez qui la conversation soriente sur des problmes existentiels tels que la mort, le temps qui passe, lexistence de Dieu, et dun hypothtique au-del. La littrature nest pas absente, et nous rejoignons Chteaubriant, Balzac, Corneille, Aragon, pour tirer une leon en forme de pomes de toutes ces questions.

Livre aux multiples facettes, Cest une chose nest pas un fourre-tout o lauteur a voulu faire talage de son rudition en passant sans transition dun domaine lautre. Non, on se laisse porter par la pense si claire et lumineuse de lauteur, qui nous accompagne en nous aidant rflchir aux questions existentielles que tout le monde se pose.

Et mme si de temps en temps on surprend chez Jean dOrmesson la tentation pleine dhumour de faire un peu talage de sa science, cette science est si matrise quon lui pardonne rapidement. Et quoi de plus merveilleux que de fermer unlivre en se disant que lauteur, si rudit soit-il, se pose les mmes questions que nous, sans y apporter formellement de rponse autre que le merveilleux chemin du doute

Je ne sais pas si Dieu existe mais, depuis toujours, je lespre avec force. Parce quil faudrait quexiste tout de mme ailleurs quelque chose qui ressemble dun peu plus prs que chez nous une justice et une vrit que nous ne cessons de rechercher, que nous devons poursuivre et que nous natteindrons jamais
. Plus loin: Si je croyais quelque chose, ce serait plutt Dieu sil existe. Existe-t-il? Je nen sais rien. Jaimerais y croire. Souvent, jen doute. Je doute de Dieu parce que jy crois. Je crois Dieu parce que jen doute. Je doute en Dieu.

Michel Pierre
( Mis en ligne le 21/10/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)