L'actualité du livre
Pocheset Essais & documents  

Les parents lâcheurs
de François Taillandier
Rocher - Colère 2001 /  6.11 €- 40.02  ffr. / 88 pages
ISBN : 2-268-03896-3

Des mots sur les maux

"Nous avons laiss tomber nos enfants. Par inconscience, par lchet, par soumission, par gosme. Depuis dix ans, vingt ans, nous les avons balancs sans remords excessifs dans le mgamixer de l’poque, lequel d’ailleurs s’occupe non seulement d’eux mais aussi de tout et de tous. (…). Les plus inconscients ne s’en aperoivent pas ou trouvent cela trs bien. D’autres s’inquitent, mais se soumettent…"

Tel est le thme du deuxime opus de la collection "Colre" lance par les Editions du Rocher en janvier dernier. Franois Taillandier, crivain et pre divorc de trois enfants y dnonce la dmission parentale orchestre par un tout surpuissant face auquel nous n’avons qu’ bien nous tenir, c’est dire obir. A ce totalitarisme ambiant, un seul chappatoire : la lchet d’une socit toute entire qui prfre suivre sans rencler les jougs qu’on lui impose. En d’autres termes, la politique de l’autruche laquelle l’auteur affirme haut et fort ne pas droger, accrditant par l mme sa dmonstration.

Que l’on se rassure nanmoins, cette virulente invective ne sacrifie ni au discours ractionnaire, ni au raisonnement passiste. La critique de Taillandier fonctionne sur le mode de l’observation et de l’exemple. Pimentant ses remarques d’une ironie aussi acerbe que rafrachissante, il distille des vrits assassines, des aphorismes glaants. Et de cet exercice en apparence anodin - mettre des mots sur les maux - merge le procs d’une socit qui transforme les convictions en lieux communs et encourage une banalisation suicidaire qui conduit tranquillement aux hrsies les plus absurdes.

Parmi les principaux aspects de notre grande civilisation trills par l’ouvrage figurent en premire place les dmissions parentales et scolaires - "Le rhinocros est dans la chambre des mmes. De la chambre, il vire les parents, de l’cole, il vire les matres" - et les ravages du "mgamixer" - entendez "l’acceptation du tout prn et recommand par l’essentiel du systme mdiatico-publicitaire".

En dcoulent d’affligeants corollaires comme l’inculture des jeunes gnrations, l’appauvrissement de leur langue, la disparition du sens critique. Les responsables ? Mai 68 ("L’histoire culturelle de mai 68 n’est plus faire. Elle se rduit un fait : une gnration qui avait tout reu a joyeusement priv les gnrations suivantes de ce qui lui avait t donn ; de toute une culture gnreuse dans laquelle, prcisment, elle avait trouv les instruments de sa critique, de son refus"), la consommation comme modle social, le raz de mare du virtuel et du numrique, la mise en place d’un systme de pense unique qui rige –mieux en ringard, pire en fasciste - celui qui s’exprime au-del des limites communment (?) admises. Mais plus encore que les travers d’une socit, c’est la dmission de ses membres, leur soumission qui est en cause, entranant cette passivit souveraine ne du sacro-saint principe de tolrance et du refus d’appartenir la fange boueuse des conservateurs.

Evidemment, certains passages particulirement virulents pourront choquer les partisans de la mesure qui verront dans les rcriminations de ce pre en qute de sens une entreprise subjective soumise l’impulsivit. La dnonciation rcurrente de mai 68 risque galement d’tre mal perue par les acteurs et les bnficiaires de cette volution dont il semble tre en vogue de faire le procs…

Mais l’ambition de la collection "Colre" n’est-elle pas - rappelons-le - "de traiter sur un mode offensif et personnel, un sujet de son choix avec une libert d’intervention, de style, de pense n’excluant ni l’humour ni les sentiments" ? Ce "coup de gueule" paradoxalement plein d’humour est prendre comme tel. Avec ses excs mais aussi ses enseignements sous forme d’interrogations salutaires l’heure de la normalisation d’une socit qui s’chine "penser unique"…

Muriel du Brusle
( Mis en ligne le 29/03/2001 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)