L'actualité du livre
Pocheset Histoire  

Les Conférences de Morterolles - Hiver 1895-1896 - A l'écoute d'un monde disparu
de Alain Corbin
Flammarion - Champs 2013 /  8 €- 52.4  ffr. / 198 pages
ISBN : 978-2-08-128945-1
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Premire publication en mars 2011 (Flammarion)

L’histoire conjecturelle à partir de l’histoire conjoncturelle

Durant lhiver 1895-1896, M. Beaumord, instituteur dans un petit village de la Haute-Vienne de 643 habitants, ayant anticip les consignes de ses suprieurs, donna une srie de dix confrences destines aux adultes dsireux de se cultiver. Elles eurent lieu le soir, lemplacement o les enfants allaient lcole. Considrant quelles furent un succs, M. Beaumord fit paratre dans Le Nouvelliste de Bellac les sujets de ces confrences ainsi que la participation dtaille des hommes et des femmes.

Madagascar (120 personnes),Du patriotisme (200), Charlotte Corday (150), Jeanne dArc (130), Les grands rendements dans lagriculture (142), Les bienfaits de lunion et de lassociation (150), Rossbach et Valmy (120), Algrie, Tunisie et Soudan (220), La gele, ses causes, ses effets (160), Les bienfaits du travail (115), voil les thmes proposs, et la frquentation de la population est bien des gards surprenante. On dcouvre ainsi, entre autres, limportance du patriotisme, lomniprsence de lombre de 1870, une approche de Charlotte Corday inhabituelle, une vision du colonialisme enflamme, lomniprsence de la tradition, et des descriptions dsutes de la vie quotidienne.

Partant de ce constat, Alain Corbin sest pos la question de savoir pourquoi ces gens sans instruction avaient fait cette dmarche, de quelle faon elle a t dirige, qui taient ces auditeurs, et comment inscrire cela dans lhistoire dun pays ; un vritable travail danthropologue, ralis par un historien. Pour ce faire, le chercheur sest appuy sur de nombreuses archives et l'on ne peut quadmirer les observations quil a faites et les ressources ou conclusions quil en a tires. Les textes tmoignent du poids de lglise sur linstruction des femmes, dune surveillance serre des instituteurs (inspections annuelles, rapports dtaills), dune demande dans des domaines aujourdhui moins considrs (la morale, les rcompenses, la bonne tenue), dune investigation dordre trs priv (bonne entente du couple, excellence des rapports avec le village), ce qui permet Alain Corbin de mieux cerner le personnage pour se mettre sa place afin de rdiger ces confrences dont aucune trace ne subsiste.

On constate donc deux critures bien distinctes, le style Corbin et le style Corbin-Beaumord. Lun est clair, pos, remarquablement logique, objectif, entranant le lecteur l o il veut lentraner ; lautre est emphatique, passionn, condescendant parfois, paternaliste, et sans trop de structure. Les chapitres sont crits soit par lun, soit par lautre, ce qui donne un ct vivant cet ouvrage intressant dun genre indit, lhistoire conjecturelle partir de lhistoire conjoncturelle.

Laure Naisons
( Mis en ligne le 17/09/2013 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)