L'actualité du livre
Pocheset Histoire  

Le Chemin des Dames - De l'événement à la mémoire
de Nicolas Offenstadt et Collectif
Perrin - Tempus 2012 /  12 €- 78.6  ffr. / 785 pages
ISBN :  978-2-262-03700-0
FORMAT : 11,0 cm × 17,6 cm

Premire publication en octobre 2004 (Stock - Les Essais)

Lauteur du compte rendu : Mathilde Larrre est matre de confrences en Histoire contemporaine l'universit de Marne-la-Valle et l'IEP de Paris.


Trois cent mille morts, […] combien de larmes ?

Que sest-il pass au Chemin des Dames ? Sur cette zone du front, calme depuis 1915, un million dhommes ont t assembls dbut avril 17. Les rumeurs circulent : cette fois ce sera la bonne, loffensive qui percera le front, qui donnera la victoire. On va envoyer les chars, pour la premire fois, ce sera dcisif. Mais loffensive lance le 16 avril par Nivelle se transforme, ds les premires heures, en un pouvantable calvaire. Les assauts, dans la neige et dans la boue, face des pentes imprenables, sous le feu des Allemands en contre-haut, bien protgs dans un ddale de galeries insuffisamment dtruites par lartillerie, transforment lespoir en boucherie.

Quinze jours aprs loffensive, on compte 147 000 tus, blesss et disparus, les pertes sexpliquant notamment par linsuffisance du service de sant. Les journaux de lpoque peinent masquer le dsastre. Dans les semaines qui suivent lattaque, des mutineries clatent dans la moiti des units de larme franaise. Aprs guerre, la commmoration de la bataille de lAisne se fait discrte. Le Chemin des Dames et ses combattants nauront ni les honneurs des commmorations officielles, ni lintrt des historiens. Ceux ci ne consacrent que de rares pages la bataille, se perdent en querelles sur les responsabilits de Nivelle, et focalisent leur attention sur les mutineries dont ils voient une vidente consquence de la dfaite. Mais Dorgels de demander propos de la bataille perdue Trois cent mille morts, cela fait combien de larmes ?

Pour sattaquer au Chemin des Dames, pour redonner lvnement sa place dans la mmoire, dans lhistoire, il fallait un livre, et le travail de plusieurs historiens. Le Chemin des Dames est ainsi un ouvrage collectif : 32 contributions, 20 auteurs. Mais, pour une fois, ce nest pas une juxtaposition darticles ; cest un vritable travail dquipe. On peroit la connaissance quont les auteurs des autres contributions, les renvois sont pertinents, point de redondances inutiles, et une cohrence gnrale de louvrage. Il y a bien un projet, auquel chacun prend part, parfois en livrant plusieurs articles une rcurrence de quelques auteurs qui charpente louvrage.

Celui-ci interroge dabord la bataille elle-mme. Il en retrace les combats (infanterie, artillerie, aviation), les stratgies, les processus dcisionnels politiques et militaires, les responsabilits, linsuffisance sanitaire, les rgiments franais, les troupes coloniales, les Allis. Les rcits qui en sont faits, pendant, aprs. Mais, ce faisant, il nourrit une rflexion plus large sur la construction dun vnement, et, plus encore, sur celle dun chec : en sintressant la chanson de Craonne, aux rcits immdiats produits par la presse, aux publications daprs guerre, aux monuments, peu nombreux, les auteurs montrent galement combien il est difficile de commmorer une bataille perdue.

Mais la porte de louvrage est plus grande : la dmarche autorise une histoire large de la guerre, qui va des sensibilits aux expriences, des politiques aux reprsentations, des combats aux monuments aux morts. Cest toute la Grande guerre quinterrogent les auteurs. Louvrage multiplie les approches, varie les chelles (avec notamment une partie consacre un parcours des lieux symboliques qui jalonnent le Chemin des Dames, pour tester, en rduction, les questions poses plus largement dans les autres parties), multiplie les types dhistoires (sociale, politique, des sensibilits, des reprsentations, de la mmoire, historiographie). Il sautorise des dmarches novatrices : les historiens se sont rendus sur le terrain, travaillent en connaissance des lieux, et lapport heuristique de cette familiarit est vident. Il souvre dautres mots qu la parole historienne : le livre offre galement un tmoignage de Poilu, un rcit contemporain, une jolie nouvelle de Didier Daeninckx, un bel essai dArlette Farge sur les photographies de guerre.

Enfin, Le Chemin des Dames est un combat. Cest un combat dhistoriens contre une facilit historiographique qui a toujours prsent les mutineries de 17 comme la consquence de loffensive rate, sans jamais interroger cette causalit ici largement remise en cause, cependant que lhistoire des mutineries senrichit dune analyse fine de leurs origines, leurs raisons, leur sens, leur contenu et leur porte. Un combat pour redonner leur importance ces mutineries, ramenes au statut de non vnement par une historiographie rcente qui ne voit dans la guerre que consentement patriotique. Un combat pour remettre au premier plan les hommes, les combattants, ce quils ont senti, vcu, pratiqu, peru, endur et souffert, ce quils ont crit aussi. Les remettre au premier plan comme objet dtude, mais aussi comme source essentielle du travail de recherche historique. Tout cela fait du Chemin des Dames un livre enrichissant, trs mouvant par moments, mais surtout intellectuellement stimulant, ce qui nest pas si frquent

Mathilde Larrère
( Mis en ligne le 30/10/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)