L'actualité du livre
Pocheset Science-fiction  

Les Lumières de septembre - Cycle de la Brume - Tome 3
de Carlos Ruiz Zafón
Actes Sud - Babel 2021 /  7,80 €- 51.09  ffr. / 286 pages
ISBN : 978-2-330-15000-6
FORMAT : 11,1 cm × 17,6 cm

Première publication française en mars 2012 (Pocket Jeunesse)

François Maspero (Traduction)


De l'ombre à la lumière

Dernier volet de la ''Trilogie de la brume'' écrite par Carlos Ruiz Zafón avant qu'il n'accède à la notoriété internationale, Les Lumières de septembre fait sans conteste écho aux deux précédents opus, Le Prince de la Brume et Le Palais de Minuit.

Ici à nouveau, des adolescents se retrouvent engagés par la force des circonstances dans une lutte dangereuse contre un esprit maléfique dont le dessein les dépasse, et mènent une enquête angoissante qui s'achève par un combat mortel. S'il existe de multiples points communs entre les trois romans tant sur le fond que sur la forme, chacun possède néanmoins son originalité propre.

Zafón change de décor (l'Angleterre, l'Inde puis la France) mais surtout parvient dans les trois cas à créer une créature diabolique totalement différente. Particulièrement insaisissable par nature mais encore davantage dans Les Lumières de septembre vu qu'il s'agit... d'une ombre. Construit autour du mythe du Doppelgänger, le roman propose une intrigue tout aussi complexe que celle du Palais de Minuit.

Nous sommes en 1937, Madame Sauvelle, fort désargentée après le décès de son mari, quitte Paris avec ses deux enfants Irène et Dorian pour un petit village de Normandie. Elle est engagée par Lazarus Jann, un riche marchand de jouets qui a besoin d'une gouvernante dans son immense et luxueuse demeure du bois de Cravenmoore. Étrange personnage, ce Lazarus qui vit entouré d'automates et reçoit chaque semaine une lettre qu'il s'empresse de détruire. Étrange également, la légende qui court dans les environs d'une femme noyée dont personne n'a jamais retrouvé le corps et qui revient se manifester au travers de lumières lorsque l'été s'achève. La jolie Irène se lie aussitôt d'amitié avec Hannah qui travaille déjà pour Lazarus et se sent vite attirée par Ismaël, le ténébreux cousin de la jeune fille. La mort inexplicable d'Hannah marque le début d'une aventure terrifiante...

Au fil des tomes de sa trilogie, on sent très nettement Zafón gagner en puissance et affirmer la patte qui le rendra célèbre. La puissance évocatrice et la maîtrise du récit qui se dégageaient déjà du deuxième volume trouvent avec Les Lumières de septembre une dimension supplémentaire. Frissons garantis !

Florence Bee
( Mis en ligne le 14/06/2021 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)