L'actualité du livre
Pocheset Science-fiction  

Loar
de Loïc Henry
Gallimard - Folio SF 2013 /  9,10 €- 59.61  ffr. / 632 pages
ISBN : 978-2-07-044667-4
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Space opera

Lhumanit, aprs plusieurs millnaires de vie terrestre, est parvenue essaimer dans lunivers, profitant de la dcouverte de nuds lui permettant de voyager rapidement dune plante une autre. Un empire humain sest form, partir de plantes, runies en fiefs ou royaumes et gouvernes par des rois et reines qui se font la guerre Rien de vraiment neuf en fait, si ce nest que ces guerres ne sont plus mondiales, mais galactiques.

Emrodes, roi de Loar, doit toutefois faire face un danger inconnu, une arme fatale dont dispose son ennemi, Asbjorn, roi de Mlen une arme si puissante quelle peut dtruire une plante. Et Mlen a pos un ultimatum Loar, exigeant la reddition de la plante et de ses allis des 9 royaumes. Pas dissue? Emrodes peut heureusement compter sur des allis, comme le royaume espion de Bihan, mais galement sur des conseillers, comme les invincibles mercenaires Latar, et les Spols, ces humains devenus ultra rationnels et qui jonglent avec les probabilits. Certes, il a contre lui la puissante glise, installe sur la plante Kreis, et qui supplanterait bien le pouvoir du vainqueur Asbjorn en loccurrence Mais qui sait ce qui se trame dans les mondes priphriques, ces plantes loignes du centre politique, et qui dveloppent, discrtement, une socit trs singulire? Et surtout, ces mondes extra-terrestres sont ils si vides de cratures de raison?

Il est singulier, ce roman: on le lit avec plaisir tout en en distinguant sans trop de difficults les grosses ficelles et les inspirations (de Dune avec ses mentats et ses intrigues politico-spatiales aux Guerriers du silence). A mi chemin entre la ''fantasy'' et le ''space opera'', Loar dfie tout ralisme scientifique ou politique. Quon en juge, lhumanit a conquis lespace, mais les hommes se battent encore lpe et larc, moins quils ne saffrontent dans des batailles spatiales vertigineuses, les rois dcident de tout et les peuples, singulirement absents, ne sont que de la chair bataille spatiale.

Ce mlange des genres peut troubler et sembler parfois un peu simpliste, cousu de fil blanc, mais si lon dpasse cet inconvnient, Loar est un joli roman bien conu. Les intrigues simbriquent, laction, au fil de courts chapitres, est rythme et contient son lot de rebondissements, les mchants ne sont pas si mchants, les gentils ont de la ressource, et la galerie des gens bizarres est suffisamment toffe pour quon ait limpression dun vritable empire galactique, riche et bigarr.

Bref, sans tre trs original, ce premier roman se laisse lire, et permet desprer, la maturit venue, un ''space opera'' plus cisel.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 27/03/2013 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)