L'actualité du livre
Bande dessinéeet Historique  

L’Homme de l’année - 1431 - L’homme qui trahit Jeanne d’Arc
de Eric Corbeyran et Horne
Delcourt - Neopolis / Série B 2013 /  14.30 €- 93.67  ffr. / 56 pages
ISBN : 978-2-7560-3229-0
FORMAT : 23x32 cm

L’après Jeanne

1431: Jeanne dArc meurt sur un bcher Rouen, aprs avoir t trahie lors du sige de Compigne, sans que son protg, le roi Charles VII, ne sen affole outre mesure. 1435: la rumeur enfle, dune trahison de la Pucelle de Domrmy une rumeur qui pourrait menacer le trne. Aussi la reine mre, Yolande dAragon, charge-t-elle deux anciens de lost royal ayant mal tourns, des proches de Jeanne dArc Etienne de Vignolles et Jean de Xaintrailles denquter dans le milieu des vtrans de cette guerre, une enqute qui, de La Trmoille Gilles de Rai, entrane les deux hommes dans un pass pas si reluisant, et les coulisses de laffaire Jeanne dArc. Et dans les coulisses campe un vengeur qui va, de son ct, mener sa propre enqute. La vrit savre aussi surprenant que bien prosaque: comment Jeanne en sortira telle?

Le charme de cet album trs russi rside dans limbrication entre lHistoire, la grande, celle de Jeanne dArc, et le polar et cette enqute policire mene classiquement tmoins, suspects, interrogatoires, raisonnements, pripties et dvoilement final. Au hasard de lenqute, on croise quelques grands du royaume, personnages dont lHistoire a gard la mmoire et qui apparaissent ici dans toute leur humanit, parfois hroques, parfois misrables le seul mythe planant dans cet album est celui de Jeanne dArc, encore est-il lgrement rectifi pour les ncessits de lhistoire. Le scnario de Corbeyran exploite bien cet arrire plan historique, en perdant peut-tre le sens de lvnement au profit dune vague histoire denqute au sein de lenqute. Sans doute et il t plus simple de laisser les deux hommes se remmorer la geste de la pucelle au hasard des interrogatoires, sans divaguer. Mais telle quelle lhistoire se tient joliment, et dautant plus que le travail dillustration men par Horne est trs russi: un ralisme doux, inspir par les clairs obscurs caravagesques. Lombre, qui entoure le complot, entoure aussi les dtectives et noie lintrigue: on se demande au final o est le bien dans cette galerie dhommes habiles. Au final, un album russi, tant visuellement que scnaristiquement, et qui exploite habilement le contexte de la guerre de cent ans comme les marges de la grande histoire. Une belle vocation du mythe de la pucelle dOrlans et une manire subtile de revenir sur des pisodes figs dans lhistoire de France.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 20/05/2013 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)