L'actualité du livre
Bande dessinéeet Historique  

Double Masque (tome 3) - L'Archifou
de Jean Dufaux et Martin Jamar
Dargaud 2006 /  11 €- 72.05  ffr. / 51 pages
ISBN : 2-87129-885-8
FORMAT : 22,5x30cm

Les dessous de l’Empire

Le Consulat vu du XXIme sicle, est une priode brillante, o le clinquant des uniformes va de pair avec le brillant de lacier et lclat du canon. Laigle prend son envol, derrire le premier consul Bonaparte, Napolon se dessine Mais quen est-il des ombres du Consulat, de la nuit parisienne et de ses recoins ? On avait crois la Torpille, un petit pickpocket devenu espion du premier consul, une sorte de version consulaire de Vidocq, dans une histoire en deux albums, La Torpille et La Fourmi ; aventure au cours de laquelle notre espion dbutant partait en qute dun masque mystrieux appartenant Bonaparte. Dans ce nouvel opus, Larchifou, le voil confront un habile matre chanteur, lequel sest empar de la correspondance change entre Cambacrs, second consul et son jeune amant du nom de Friquet. Or lhomosexualit du second consul nest pas de nature renforcer le rgime, aussi la Torpille est-il charg de retrouver les lettres et vite, dautant que Fouch est sur la piste. Mais sur son chemin, il va croiser un personnage mystrieux, alter ego de Bonaparte, voluant dans lombre et le crime : la Fourmi. Qui, des uns ou des autres parviendra trouver les lettres ? et dans quels but ? Bienvenue dans les dessous de la France napolonienne, o le fantastique ctoie le crime.

Lre napolonienne est une poque qui inspire rarement les auteurs de bandes dessines, mais depuis quelque temps (Shandy, chez Delcourt, et Double Masque donc), lamateur de BD sent sa fibre impriale se rveiller. Avec Dufaux et Jamar, on est plutt dans les prmisses de lEmpire, et lon croise plus souvent Fouch (le clbrissime matre de la police) et ses cratures que les marchaux ou la garde impriale. Du reste, de la Torpille Vidocq, il ny a quun pas... Si la figure de Napolon se dessine peu peu, au cours des histoires, on croise galement nombre de personnages historiques. Ainsi, le Cambacrs de ce nouvel album est trs russi, en fidle du futur empereur, la fois calculateur et passionn. Quant au dcor, il est une fois de plus assez russi (mme si lon apprcierait davantage de vues de la capitale et de son quotidien). Cette ide des bas-fonds du Paris consulaire, une version dbut de sicle dEugne Sue et de ses Mystres de Paris, est des plus inspires.

Scnario haletant riche en coups de thtre et mystres, graphisme raliste, prcis et attentif aux reprsentations dpoque (avec quelques belles vues des palais dalors), voici un bon thriller historique, par deux experts du genre : Jean Dufaux (Djinn, La Complainte des Landes Perdues, Murena) nest plus prsenter, quant Martin Jamar, sa complicit avec le scnariste, forge avec Les Voleurs dEmpire, est manifeste dans cette srie. Pour la longvit, il faut sans doute se montrer optimiste : Waterloo est encore loin !

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 20/06/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)