L'actualité du livre
Bande dessinéeet Manga  

MPD Psycho (vol. 5)
de Sho-U Tajima et Eiji Otsuka
Pika éditions 2004 /  7.90 €- 51.75  ffr. / 181 pages
ISBN : 2-84599-386-2
FORMAT : 13x18 cm

Tueurs nés

Deux profilers le japonais Sasayama et lamricain Michel Partner- dcident daffronter leurs talents en direct la tlvision japonaise. Lenjeu : rsoudre une srie de crimes commise il y a dix ans dans une obscure banlieue de Tokyo. Mais ce qui devait tre une mission de divertissement racoleuse tourne brutalement au jeu de massacre trash lorsque les Lucy-7 , bande de gamins recruts sur le Net via un titre de Lucy Monostone et levs en machines tuer, sinvitent sur le plateau. Faciles reconnatre -chacun dentre possde un code barre grav sur la corne de leur il gauche- leur cruaut na dgal que leur navet. Le groupe isole ainsi insidieusement les membres de lquipe tl pour les liminer un un. Mais Partner na pas dit son dernier mot : issu de lancienne gnration de psychopathes (code)barrs et couvert par son statut de membre du FBI, il se montre dtermin craser impitoyablement la bande de morveux schizodes. Une joute sanguinolente sensuit alors

Avec ce cinquime tome, cest une nouvelle escalade dans lhorreur quentament Tajima et Otsuka, qui accumulent sans complexe images gratuites de corps mutils et scnes de torture la violence rageuse. Soutenu par un trait incisif (dans tous les sens du terme), les illustrations se montrent ainsi trs frappantes et dun esthtisme crade rarement gal. La srie se veut donc une exploration outrancire de la fascinante question du trouble de personnalit multiple, offrant un nombre indcent de schizophrnes au mtre carr (un pour cent de la population, tout de mme, qui se sont tous donns rendez-vous dans ce volume).

Hlas, les intrigues se rvlent souvent tires par les cheveux et totalement dgueulasses, desservies par un scnario bien complexe et paradoxalement vide. Noy par un vent de folie improbable qui plonge lopus dans la confusion la plus dconcertante, lhistoire, nihiliste lenvi, tend vers un grand-nimporte-quoi bouriffant. On narrive pourtant pas renvoyer dfinitivement la srie une farce dadolescents no-btasse, et ce malgr une imagerie gothique lourd-dingue et un discours no future terriblement consensuel. Car il y a quelque chose relevant du gnie dans ce manga atypique, indescriptible mais indniable : MPD psycho se dmarque avant tout par son originalit crue et sa vision noire dun monde chaotique constamment au bord de la brche. Terriblement dcadent !

Océane Brunet
( Mis en ligne le 05/03/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)