L'actualité du livre
Bande dessinéeet Manga  

Un ciel radieux
de Jirô Taniguchi
Casterman - Ecritures 2006 /  15.95 €- 104.47  ffr. / 304 pages
ISBN : 2-203-39641-5
FORMAT : 17x24 cm

Histoire de fantômes japonais

Un ciel radieux marque le retour de Jir Taniguchi vers une bande dessine la fois intimiste et universelle, fantastique et mouvante. Le genre qui la impos en France et qui a fait son succs travers Le Journal de mon pre et surtout Quartier lointain. Impossible en effet de ne pas penser cette dernire oeuvre en lisant Un ciel radieux, puisque tout, du prtexte de dpart au rcit qui suit, se rapproche trs nettement de cette histoire dun homme dge mr projet dans son corps denfant. Il est ici aussi question des voyages de lme et des prises de conscience qui en dcoulent, des spectres qui nous entourent et du pass qui nous rattrape toujours, de la mort de nos proches et des souvenirs qui restent.

Tout commence une nuit, lorsquun spectaculaire et dramatique accident a lieu entre une moto et une camionnette. Takuya Onodera, le motard, a 17 ans, Kazuhiro Kubeko, le chauffeur, 42. Ce dernier, surcharg de travail et trop fatigu pour tre en pleine possession de ses moyens ne peut viter la catastrophe. Transport lhpital, on prononce sa mort dix jours plus tard. Kazuhiro laisse derrire lui une pouse et une petite fille inconsolables. Au mme moment, Takuya, plong dans le coma, avec son chevet sa famille et sa petite amie, commence donner quelques encourageants signes de vie
Mais lorsque Takuya se rveille compltement cest la conscience de Kazuhiro qui est en lui. Au seuil de la mort, lhomme daffaires a trouv refuge dans le corps de la jeune victime, ne reconnaissant videmment pas tous ces gens qui lentourent et qui disent tre sa famille. Pour Kazuhiro, ce prolongement de vie est comme une seconde chance qui lui est offerte, loccasion dadresser un dernier au revoir sa femme et sa fille, leur montrer combien il les aime et leur dire quel point il regrette de les avoir trop souvent dlaisses. Mais il doit faire vite, car peu peu la conscience de Takuya reprend possession de son propre corps, bien dcid continuer sa vie de jeune lycen l o elle sest brutalement interrompue. Un conflit de gnrations au sein dune mme enveloppe Et pour chacun, des regrets, des rancoeurs et des peines jamais cicatrises. Cest enfin une opportunit pour ces deux hommes de raliser les petites choses importantes qui font le bonheur et la valeur dune vie.

Lhistoire est originale et belle certes, mais Un ciel radieux souffre, du moins dans ses premiers chapitres, de la comparaison avec Quartier Lointain. On a parfois la dsagrable impression que Taniguchi tire les mmes ficelles, cherchant retrouver, sans trop sgarer, la mme subtile alchimie entre fantastique et motion. Et lorsque Quartier lointain tait remarquable de prcision, de progression dramatique et defficacit narrative, Un ciel radieux manque parfois de cette mme vidence qui fait les chefs-duvre. Mais, au-del de cet aspect ngatif, on ne pourra pas contester lincroyable talent de lauteur japonais pour mettre en scne ses personnages et leur apporter de grandes histoires. Un ciel radieux recle de moments forts et de belles motions. Du terrible accident qui ouvre lalbum aux derniers adieux de Kazuhiro ceux quil aime, lalbum est toujours habilement racont, sans temps mort, et les 300 pages dfilent sans ennui. Les meilleures squences mettent en prsence les fantmes et les vivants, lorsque les premiers semploient transmettre leurs sentiments vers ceux quils aiment travers le corps dun autre. Si lon regrette quelques facilits (le couplet sur le travail harassant et la famille dlaisse, la bagarre avec les camarades de classe), et autres effets dramatiques un peu trop appuys, on reste captiv par une histoire pleine de jolis sentiments et dhumanit. Taniguchi excelle dans la mise en scne des rapports humains, des motions qui gonflent les curs avant de faire couler les larmes. Les corps tremblants sont ici visibles, les silences sont loquents et les grandes joies succdent au profond chagrin avec une mme vrit. Et si finalement lauteur semble parfois comme en faire trop, cest sans doute aussi parce que beaucoup dautres nen font jamais assez.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 10/10/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)