L'actualité du livre
Bande dessinéeet Réaliste  

Là-bas
de Didier Tronchet et Anne Sibran
Dupuis - Aire Libre 2003 /  12.5 €- 81.88  ffr. / 64 pages
ISBN : 2-8001-3457-7
FORMAT : 24 x 31 cm

Déracinement

Sur les blessures laisses par la guerre dAlgrie, beaucoup a dj t dit. L-bas nest pas quune voix de plus sur le sujet. Cest une uvre poignante, trs sensible, lhistoire dun pied-noir contraint de quitter Alger pour Paris, o il rejoint sa femme enceinte, sa mre et sa sur. Alain Mercadal arrive en France avec un traumatisme : il a t le seul ne pas tomber sous les balles lors dune fusillade de lOAS, et na pas pu protger un enfant qui stait rfugi dans ses bras. Ce souvenir le poursuivra toute sa vie. Sa vie ? Dsormais, loin des plages de Bab-el-Oued, cest un pavillon de banlieue, 47 minutes pile de Paris et dun boulot dassureur qumand la socit qui lemployait Alger. Cest une mre qui sest recr un bout dAlgrie dans son petit studio pour dfier la grisaille de la ville. Cest une sur quil adore mais qui sera bientt, trop tt, ronge par la maladie. Cest une fille enfin, Jeanne, la narratrice de cette histoire qui est un hommage ce pre bris, prisonnier de ses illusions.

L-bas est une adaptation du roman dAnne Sibran, Bleu-figuier (Grasset, 1999). Lauteur, ici scnariste, a fait un travail dcriture remarquable : la voix-off de la narratrice, qui sadresse son pre, sefface rgulirement tout au long du rcit pour laisser la place aux scnes quelle voque, et pour mieux prendre le relais ensuite. Tout en pudeur et en retenue. Le dessin ne se limite pas traduire en images les souvenirs de Jeanne, il vient vritablement soutenir la force du rcit et en cristalliser lmotion. Loin de Jean-Claude Tergal et de Raymond Calbuth, on retrouve un Tronchet tonnant, qui utilise des couleurs franches pour restituer lambiance des diffrentes scnes, la manire expressionniste : alternance de planches dominantes de jaune, de bleu, de vert, de rouge A cet gard, L-bas nest pas sans rappeler Le quartier vanoui (Glnat, 1994, rdit chez Vents dOuest cette anne), dont le scnario tait sign, l aussi, par Anne Sibran.

Si la guerre dAlgrie et les bleus lme des pieds-noirs sont la toile de fond de cet album, L-bas se lit aussi surtout ? comme le carnet intime dune fille capable enfin de parler de son pre, de parler par son pre dun pays et dune histoire qui ne sont pas les siens, de parler pour son pre de lhomme que personne na vu, en mlant le visible et linvisible, ce quil aurait pu tre et ce quil a t.

Anne Bleuzen
( Mis en ligne le 05/09/2003 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)