L'actualité du livre
Bande dessinéeet Réaliste  

Blues 46 (tome 1) - La chanson de septembre
de Laurent Moënard et Eric Stalner
Dargaud - Long Courrier 2004 /  13 €- 85.15  ffr. / 54 pages
ISBN : 2-205-05429-5
FORMAT : 24 x 32 cm

Les routes du Lot

En dpit de son trs mauvais titre (on supposera que 46 est le numro du dpartement du Lot), Blues 46 est un trs bon album. Laurent Monard et Eric Stalner y campent un jeune hros, Alain, qui taille la route dans le Lot, en jean, avec en poche un flingue et un furet. Alain a lauto-stop hardi et, aprs avoir failli provoquer un accident, il se fait conduire chez sa tante par Guric, un jeune homme propre sur lui qui, dans une DS coupe, transporte des livres anciens. Mais rien nira comme prvu et Alain et Guric, bientt poursuivis par des truands, devront se rfugier chez un vieil ami de Guric, Hippolyte, ancien vtrinaire en Afrique

Les raisons de cette embrouille apparaissent progressivement. Le pre dAlain aurait fait un casse. Les truands cherchent largent. Mais il y a bien dautre chose en jeu, commencer par Alain lui-mme : est-il bien ce quil prtend tre ?

Le rythme de la narration est matris, alternant les scnes extrieures et intrieures, les temps daction et de rflexion. Le principe de base a certes t souvent vu (la cohabitation de deux personnalits compltement opposes, ici Alain et Guric), mais il fonctionne nouveau. Le seul petit reproche concernerait les truands, btes et mchants, qui sexpriment comme sils sortaient des Tontons flingueurs. Mme si cest parfois drle, la longue, cette habitude des scnaristes devient pnible. Est-il vraiment devenu impossible dimaginer des bandits qui nauraient pas vu les films scnariss par Michel Audiard ?

Lessentiel est ailleurs : dans le dessin dEric Stalner. Il a travaill en couleur directe. Les paysages du Lot sous la pluie, ou au sortir de lorage sont ainsi remarquablement restitus. Les personnages y gagnent galement, dautant que le trait de Stalner est subtil. Le visage quivoque dAlain, le jeune hros de lalbum, est particulirement russi. Un carnet de croquis comment de douze pages, la fin de lalbum, permet den savoir un peu plus sur le travail dun dessinateur dont on regardera les prochains albums avec intrt.

Sylvain Venayre
( Mis en ligne le 09/06/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)