L'actualité du livre
Bande dessinéeet Réaliste  

La Dernière Cigarette
de Alex Nikolavitch et Marc Botta
Vertige Graphic 2004 /  11 €- 72.05  ffr. / 48 pages
ISBN : 2-908981-95-5
FORMAT : 16,5 x 24 cm

Co-dition Vertige Graphic / La Cafetire

Brève rencontre

Cest lhistoire dune rencontre qui aurait rapidement pu mal tourner mais qui finalement marquera une vie. Novembre 1943, sur les hauteurs de Kiev, Wehrmacht et Arme Rouge saffrontent. Sous les bombardements intensifs et spar de ses hommes, le commissaire politique Tchektariov dont cest le premier champ de bataille, doit se trouver un abri au plus vite. Aprs une course panique, il atterrit dans une cave mal claire. Mais un officier allemand, Dorscheid, la prcd, lui aussi la recherche dun lieu propice sa survie. Et au lieu de sentretuer, les deux hommes vont partager une cigarette et un moment. Quelques annes plus tard, le colonel Dorscheid est excut pour crime de guerre ; Tchektariov nest pas loin et se souvient

Alex Nikolavitch a crit avec La Dernire Cigarette un beau scnario, partant dune ide simple mais toujours efficace ; le rapprochement de deux ennemis en temps de guerre. La principale qualit de cette histoire tient dans sa proposition principale : une brve rencontre qui nexcde pas vingt minutes va marquer jamais la vie des protagonistes. Nikolavitch profite de cette situation pour composer quelques dialogues sobres et efficaces sur labsurdit des guerres et la folie des hommes.

Pour mettre en scne ce rcit, Marc Botta labore deux palettes partir des diffrentes priodes narratives. Le prsent est trait dans des teintes ocres et jaunes poses sur de rapides esquisses au crayon. Les flash-back se droulent sous dpais gris ; ciel poussireux et averses incessantes font le triste dcor de cette guerre. Graphiquement russi et innovant, on aurait aim toutefois un peu plus de relief, lensemble de lalbum baignant dans un mme brouillard dense et pteux. La mise au point sur les visages nest pas toujours aise, on perd en motion, et certaines vues sont difficiles dchiffrer.

Sapparentant une courte nouvelle, lintrigue est toutefois rapidement mene, ne laissant pas forcment le temps tous les lments de sinstaller rellement. Lalbum se finit hlas rapidement, laissant son lecteur un amer sentiment de frustration, comme sil avait sous les yeux le rsum dune uvre plus importante ; une uvre que lon espre quelque part en devenir.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 15/01/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)