L'actualité du livre
Bande dessinéeet Réaliste  

Vénus H. (tome 1) - Anja
de Jean Dufaux et Renaud
Dargaud 2005 /  13 €- 85.15  ffr. / 60 pages
ISBN : 2871297436
FORMAT : 24 x 33 cm

Tristes destins pour filles de charme

Jean Dufaux est un scnariste prolifique. On lui doit, entre autres, Murena, Giacomo C., Double Masque, Rapaces, La Complainte des landes perdues, Niklos Koda, Djinn Sa collaboration avec le dessinateur Renaud ne date pas dhier, puisque le premier tome de Jessica Blandy, leur seule srie commune jusque-l (27 tomes parus), date de 1986. Voici donc la seconde ralisation du tandem Renaud-Dufaux, et nous vous la recommandons !

Vnus H. est un rseau parisien descort girls, tenu par une certaine Mademoiselle , mystrieuse femme que nous naurons pas le plaisir de connatre, du moins dans ce premier tome. Cest Anja, lune de ces prostitues de luxe, qui est au centre de lalbum. Il en sera dailleurs ainsi pour les suivants, et l est la petite particularit de la srie : chaque album, son hrone une employe de Vnus H. Anja nous raconte son histoire. Et demble, le ton est donn :  Je mappelle Anja. Je suis morte par un beau matin du mois de mai.  Cest son histoire qui nous est ensuite conte, la premire personne en partie, car il y a deux niveaux de narration : dun ct lhistoire dAnja, et en parallle la sombre manigance dont les mchoires, inexorablement, vont se refermer sur Anja et sur le dernier homme quil lui aura t demand de sduire, sans quelle sache pourquoi : un juge intgre, dcid se dresser en rempart face aux magouilles politiciennes. Tout cela se rejoint pour une conclusion que lon connat ds le dpart, mais dont on dcouvre peu peu le cheminement.

Est-ce la troublante beaut dAnja, lambiance du rcit, les planches de Renaud (en couleur directe, du meilleur effet), le dcor parisien, le dcoupage la sagesse inquitante, la mcanique classique mais bien huile de la machination ? Le fait est que le lecteur est lui aussi inexorablement pris par cet album, o limmense tristesse ambiante souligne la fatalit dun destin implacable. Cette pauvre Anja commet lerreur daimer, pour la premire fois de sa vie erreur fatale. On ne cherchera pas loriginalit dans le scnario de Dufaux, mais on se laissera sduire par la matrise des enchanements. Les pinceaux de Renaud servent merveille ce conte sombre hant de morts-vivants, chacun dans son style : la call-girl dsabuse, le juge qui a un peu oubli de vivre, les politiciens vreux. Plus aucune illusion dans cet univers, seule la mre du juge fait preuve dune manire inattendue dune once dhumanit.

Vnus H. ne prend pas vraiment le chemin dune srie, plutt celui dune galerie de portraits dont, sans doute, une certaine cohrence mergera. Peu importe, et peut-tre tant mieux : ce premier album se lit comme se lirait un one-shot, avec un plaisir que seule la mauvaise foi pourrait faire bouder.

Anne Bleuzen
( Mis en ligne le 21/05/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)