L'actualité du livre
Bande dessinéeet Réaliste  

Les Passe-Murailles (tome 1) - Le dedans des choses
de Jean-Luc Cornette et Stéphane Oiry
Les Humanoïdes associés 2005 /  10 €- 65.5  ffr. / 48 pages
ISBN : 2731616334
FORMAT : 23 x 30 cm

Variations légères sur l'intimité de trentenaires

Quatre histoires compltes composent le premier tome de cette nouvelle srie, relies par un mme fil conducteur, savoir la capacit de certains personnages traverser la matire. Il faut nanmoins demble souligner que cette particularit nest pas ce qui caractrise le mieux lalbum, pas plus quelle ne tire ces intrigues vers le fantastique.

Le passe murailles est en effet plutt prtexte pntrer lintimit des personnages (une chambre coucher, des W.C., une salle de bains) ou bien en sortir (une gorge, une voiture). Cest quil sagit, pour les auteurs, en se jouant avec humour de ce trait dunion peu raliste, dobserver le dedans des choses , cest--dire la vie quotidienne de trentenaires parisiens, au travers de rites sociaux bien contemporains : la sduction, entre clibataires ou non, le repas entre amis, chez lhabitant ou au restaurant, une promenade nocturne sous le mtro arien ; cette dernire histoire tranchant dailleurs quelque peu avec les trois premires. Le point commun le plus vident pourrait bien rsider dans le fait qu chaque fois, il sagit, pour des jeunes femmes, de rsister aux entreprises masculines, de mme que toutes ces intrigues se droulent finalement dans un cadre identique, celui, trs mtiss, des bobos de la capitale.

Cest que cette bande dessine est trs dans lair du temps, au meilleur sens de lexpression, tant du point de vue scnaristique que graphique. Le dessin en effet, trs proche du style rpandu par les auteurs de LAssociation , est constitu de traits la plume qui campent des personnages de manire volontairement stylise, visant suggrer plus qu dcrire, et rejetant le ralisme classique pour, finalement, approcher la ralit par dautres biais. Il reste en tout cas que cet album, peut-tre un peu rapidement parcouru, est de lecture agrable : les dialogues sont enlevs et provoquent bien souvent le sourire, tandis que les images voquent notre quotidien de manire attachante. Bref, un ton la fois original et lger qui, une fois le livre referm, laisse un souvenir plaisant, mais qui mriterait peut-tre un format de publication diffrent, dans la presse, que ces courtes histoires intresserait peut-tre, ou dans un recueil plus volumineux.

Xavier Lapray
( Mis en ligne le 30/05/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)