L'actualité du livre
Bande dessinéeet Réaliste  

La Pluie
de Philippe de Pierpont et Eric Lambé
Casterman - Ecritures 2005 /  16.75 €- 109.71  ffr. / 160 pages
ISBN : 2-203-39606-7
FORMAT : 17 x 24 cm

À la dérive

Cest lhistoire dun couple et de la lente et progressive distance qui sinstalle entre les deux partenaires. Elle est sage-femme et travaille de nuit, il est matre-nageur la piscine municipale. Ils ne font que se croiser, passent des morceaux de temps ensemble avant dtre nouveau spars. Elle veut un enfant, lui non. Et lhorizon sobscurcit alors, comme un mauvais signe, un prsage inquitant. La premire goutte de pluie tombe. Puis les autre suivent. Leau tombe sans arrt pendant des mois entiers, rendant les gens fous, tristes, seuls. Mto dtraque qui ne va rien arranger aux affaires du couple, et qui va au contraire prcipiter les choses, pour donner lloignement un caractre irrversible. Les histoires damour finissent mal en gnral.

Avec La Pluie, de Pierpont et Lamb (dj auteurs de Alberto G., Fremok, 2003) signent un album extrmement original, adoptant un ton rsolument personnel et dune grande sensibilit. Avec un minimum de textes, de Pierpont rend cette histoire dun couple la drive a priori banale totalement singulire et passionnante. La thmatique de leau y est dcline sous toutes ces formes, mais ne prenant jamais le pas sur lmotion et la posie. Les non-dits, les silences interminables, la peur de perdre lautre lie une angoissante incapacit faire changer les choses tout est subtilement retranscrit, avec simplicit et vrit, donnant au passage de prcieux moments de bande dessine (le dbut sur la plage, la rencontre la piscine, et puis ce dnouement la fois romanesque, fantastique et bouleversant).

Atypique, le dessin dric Lamb a, une fois la surprise passe, un pouvoir dvocation puissant. Le dessinateur ne montre que peu les visages de ses protagonistes, prfrant insister sur les dtails et multipliant ainsi les inserts : dcouper le corps et les dcors pour mieux apprhender le tout. Et surtout, principale caractristique de ce trait, un jeu constant sur la reconnaissance des choses, brouillant volontairement contours et surfaces, obligeant ainsi le lecteur adopter un rythme de lecture pos et apprcier sa juste valeur la progression du rcit. Avec cette mise en scne brillante, les auteurs installent une ambiance trs particulire, mlange de mlancolie, despoir et de nostalgie.

Et puis enfin il y a cette pluie, dabord discrte, insignifiante et qui se transforme peu peu en vritable esclavage climatique, donnant des allures de fin du monde ce qui ntait au dpart quun drame de lintime. Le symbole est devenu principal protagoniste (jusqu donner son titre louvrage), faux deus ex machina qui oblige les tres se dvoiler totalement, aller au bout de leurs actes et de leur histoire.

Un album fort et intelligent, et saluons au passage la volont des ditions Casterman de continuer faire d Ecritures une collection riche et varie, accueillant auteurs confirms et jeunes artistes, pour des bandes dessines toujours exigeantes et cratives.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 02/07/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)