L'actualité du livre
Bande dessinéeet Réaliste  

Les Rêves de Milton (tome 2)
de Frédéric Féjard , Sylvain Ricard et Maël
Dupuis - Aire Libre 2006 /  14 €- 91.7  ffr. / 72 pages
ISBN : 2-8001-3830-0
FORMAT : 23,5x31 cm

Virage à 90°

Suite et fin des msaventures de la famille Cry en route vers lOuest et ses terres fertiles. Aprs la Grande Dpression, puis la scheresse, les Cry nont pas dautres solutions que de vendre leur exploitation de tabac, et de quitter la Caroline du Nord pour rejoindre le long convoi de fermiers exils. Mais avant mme le grand dpart, les vnements virent au tragique. On retrouve un fermier sauvagement assassin dans sa grange. Plus tard, cest une jeune femme qui est abattue de la mme faon et que lon dcouvre ligote dans les bois. Concidence troublante, la veille de chaque meurtre, le jeune Billy Cry essayait de convaincre son grand frre Milton, colosse arrir mais gentil, de se venger de ceux qui lui voulaient du mal.
Dans ce second tome, les choses se prcipitent un peu plus et compliquent lavance vers le grand Ouest prometteur : le convoi de fermiers doit faire face une nouvelle victime ainsi qu divers retards dus aux intempries et aux querelles intestines qui gangrnent le groupe. De plus, des agents fdraux venus de la capitale sont chargs denquter sur les meurtres qui viennent dtre commis. Quant Billy et Milton, ils sont encore une fois chacun de leur ct confront des moments de violence et dtranges changes qui pourraient faire deux des suspects idals.

tonnamment, les auteurs nous emmnent ici loin de ce que lon pouvait attendre la lecture du premier opus. Cest linconvnient des albums de bandes dessines qui se suivent quelques mois dintervalle et qui ne permettent pas, pour le lecteur press de lire les nouveauts, dapprhender une histoire dans sa totalit. On se fait des fausses ides... Ici en effet, lenqute policire prend le pas sur le parcours chaotique de la famille Cry, et le fait divers a le dessus sur la grande Histoire. Cela aurait pu tre pertinent et original, la manire dun Steinbeck dans Des Souris et des hommes (le nom de Milton nest pas innocent), si seulement notre attention de lecteur navait pas dj t appte par ce rcit dune fuite contre la misre dans une Amrique ronge par la pauvret. Dans les dernires pages de lalbum, tout cet aspect, pourtant solidement mis en place depuis le dbut, semble en effet carrment tre oubli, au point mme de faire purement et simplement disparatre quelques personnages principaux comme la mre de Billy. Certes, les moments de violence extrme qui se rptent tout au long des deux albums sont comme les chos de la grande Dpression, symboles dune rage jusque-l contenue, mais dire vrai ce virage 90 degrs (et cest dj beaucoup) semble comme cder quelques facilits narratives. Le dnouement reste franchement dcevant tant il est la fois prvisible, convenu et que lon pouvait esprer autre chose de ce rcit enfivr quune simple intrigue faussement mystrieuse rapidement boucle.

Une semi-dception qui ne devra toutefois pas faire oublier quelques trs belles scnes comme la nuit passe dans un train dsert ou la course travers la tempte. De mme, on continuera dapprcier le dessin de Mal, fil barbel plong dans des teintes terreuses, brchant nerveusement la planche.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 20/11/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)