L'actualité du livre
Bande dessinéeet Comics  

Hellboy & B.P.R.D. (tome 2) - 1953
de Mike Mignola , Ben Stenbeck et Collectif
Delcourt - Contrebande 2017 /  15.95 €- 104.47  ffr. / 144 pages
ISBN : 978-2-7560-8661-3
FORMAT : 17,3x26,4 cm

Flashback

Suite des premières aventures de Hellboy au sein du B.P.R.D. Nous sommes cette fois en 1953. Hellboy tient une place de plus en plus importante au sein du groupe et est souvent l’agent placé en tête de file, toujours sous la bienveillance et la surveillance de son mentor et patron, le professeur Bruttenholm. Le héros aux cornes coupées est en effet encore un peu soupe-au-lait et ne tourne jamais sept fois son gros poing avant de le faire valser. Il frappe, cogne, uppercute et se pose les questions après. C’est encore une grosse boule d’énergie qui a besoin d’être canalisée. C’est aussi un être à part, promu à un destin supérieur et pourvu d’un pouvoir qui le dépasse. Avec cette série, Mignola ébauche ainsi une idée originale qui remettrait en question tout son univers, à savoir que c’est la venue de Hellboy sur terre qui aurait engendré tout ce défilé de monstres et de créatures fantastiques.

Si le premier tome de la série pouvait être un peu décevant, ce nouvel opus tient ses promesses et même plus. Le premier gros chapitre « Angleterre », se compose de quatre courts récits prenant place dans une Albion hantée de tous les côtés par des fantômes et des monstres. On est là dans de typiques récits d’esprits surnaturels que l’on se raconte au coin du feu. C’est charmant, limite parodique, mais parfaitement mis en scène et dessiné par un Ben Stenbeck sans doute ravi de laisser de côté Lord Baltimore pour enfin tremper ses encres dans l’univers chéri de Mignola.

La deuxième histoire est plus anecdotique et n’apporte finalement pas grand-chose à l’ensemble si ce n’est quelques références à des épisodes passés et à venir, et la mise en avant de l’agent Susan Xiang.

Enfin la dernier chapitre, « Au-delà des barrières» est une longue histoire qui commence comme une blague pas drôle (les enfants et le animaux de compagnie d’une petite ville disparaissent) pour finir dans une grande et spectaculaire chasse au monstre mutant. Dans ces pages magnifiquement dessinées par Paolo et Joe Rivera, on ressent l’ambiance retro des fifties qui manquaient aux précédents épisodes. Ici les costumes, les coupes de cheveux, les véhicules sont parfaitement documentés et rajoutent à l’ambiance de cette sympathique et ébouriffante histoire. C’est aussi la naissance d’un héros et d’une légende, lorsque Hellboy commence à faire parler de lui et les enfants de l’imiter.

Dans cette grande saga, Mike Mignola n’en finit plus de tisser des liens entre ses différentes séries et les événements racontés ici font notamment références aux épisodes relatés dans le deuxième volume de B.P.R.D. Origines. Les fans et les observateurs apprécieront cet univers qui prend de plus en plus d’épaisseur sans jamais perdre de cohérence.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 15/02/2017 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)