L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Jolies Ténèbres
de Kerascoët et Fabien Vehlmann
Dupuis 2009 /  15.50 €- 101.53  ffr. / 92 pages
ISBN : 978-2-8001-4238-8
FORMAT : 22x31 cm

Fille perdue

Cela commence comme dans un jeu, lorsque les enfants samusent singer les grands. La petite Aurore invite le petit prince Hector venir prendre un chocolat chez elle. La dnette est servie, les touts petits plats sont dans les moins petits. Mais soudain, quelque chose se passe, drape. Une drle de substance rouge et visqueuse envahit lendroit. Il faut fuir au plus vite avant que ce flot sanguin ne noie tout le monde. On dcouvre en effet que toute une communaut vit dans les parages, cherchant la sortie. Et voil quon retrouve le grand air. Il fait nuit, cest la campagne. Une petite fille gt sur le sol, inanime, morte. Aurore et ses amis, pas plus grands que a, sortent des narines et de la bouche de cette enfant. Bienvenue chez les Minipouss au pays de lhorreur.

Le prologue de Jolies Tnbres est limage de tout lalbum, drangeant et surprenant. Voici un mlange audacieux de conte pour enfants et dhorreur pure, un univers tendre mtin de violence terrible et de scnes parfois insoutenables. Le tout toujours reprsent avec une vidence enfantine par un dessin naf et color, au milieu des fleurs et des hautes herbes. Sous des airs denfants de chur, les auteurs prennent ainsi leur lecteur par surprise et lemportent dans un rcit bucolico-trash assez dtonnant, o derrire un dessin tout joli, tout potique, cest la barbarie et la sauvagerie qui rgnent. Cest linstinct de survie qui est ici le plus souvent lorigine des pires massacres, mais la violence gratuite est aussi prsente, et fait froid dans le dos. Les actions et les sentiments les plus mauvais sont ainsi mis en vidence dune scne lautre : hypocrisie, mensonge, tratrise, lchet, assassinat, abandon, cannibalisme, torture, nuclation, tout y passe, et ce avec un humour noir suffisamment bien cach pour laisser le lecteur marin dans son malaise.
On ne saura rien de cette fille dont le cadavre se dcompose peu peu, mang par les vers. Les questions resteront en suspens, donnant cette pauvre victime anonyme le statut de symbole. Elle est elle seule lEnfance perdue, torture, lInnocence envole.

Fiers de leurs ides, et un peu roublards sur les bords, les auteurs samusent multiplier les scnes pouvantables, les moments terrifiants. Provocations gratuites ? Si lensemble, semble dabord manquer dune relle structure narrative, et se contenter denfiler les sayntes, passant dun personnage lautre, dune frocit une autre, le rsultat sapparente finalement une sorte de vision panoramique de toutes la sauvagerie humaine. Mis bout bout, et dans leur empilement successif, ces instants bloquent peu peu lhorizon, touffent tout espoir de sortie, annihilent toute humanit. En en rajoutant toujours un peu plus dans lhorreur, les auteurs poussent leurs personnages prendre parti, et refuser la demi-mesure. Dans un monde brutal, o des enfants sont laisss pour morts dans la fort, il est difficile de rester un saint, et peu peu la gangrne pousse tout le monde au crime, mme les plus sages.
Au fil des squences, le personnage dAurore volue en consquence. Toujours encline faire le bien autour delle, protger les plus faibles et chercher ce que tout aille mieux pour tout le monde, la pauvre fillette va finalement sapercevoir que tout nest pas si vident et la cruaut des uns va rveiller chez elle aussi les instincts les plus noirs. La boucle est boucle : linstar du cadavre dans lherbe (qui porte aussi le nom dAurore), la fillette va elle aussi perdre sa fragilit, et mettre au placard ses rves et ses valeurs. Terrible constat dun chec, et contrairement aux contes pour enfants, la morale est ici loin dtre sauve. Comme si le livre allait au bout de la logique de la littrature jeunesse et, pour une fois, ne cachait rien de la dure ralit des choses.

Original et perturbant, voil un album qui, derrire des airs malins de provocateur un peu trop malin, marquera plus dun lecteur en le confrontant ainsi directement aux plus bas aspects de la nature humaine.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 16/03/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)