L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Omni-Visibilis
de Lewis Trondheim et Matthieu Bonhomme
Dupuis 2010 /  19 €- 124.45  ffr. / 160 pages
ISBN : 978-2-8001-4822-9
FORMAT : 18x24,5 cm

La folle journée

Jusqu prsent, Matthieu Bonhomme ntait pas connu pour son illustration de la priode contemporaine. De la prhistoire aux grands baleiniers du dbut du XXe sicle, il sest fait sa rputation dans la restitution du pass. Pour le plonger dans notre turbulent XXIe, il fallait rien moins quun scnario de Lewis Trondheim, auteur aux multiples casquettes et aux inventions dbordantes.

Nous voil en compagnie dHerv, un jeune urbain sans relief. Le problme, cest que nous ne sommes pas seuls. Un matin, Herv dcouvre que tout le monde voit ce quil voit. Entend ce quil entend. Reoit les mmes coups que lui en instantan. Dans la peau de Herv Boileau la puissance mondiale, en somme.
Le point de dpart est simple. Tout le rcit qui suit dcoule de cette ide originale, comme un homme invisible lenvers. La raction des amis et des parents, du patron de caf qui fait la pub de son commerce, des passants qui croient passer la tl, des petites frappes qui veulent le kidnapper et des invitables puissances mondiales qui cherchent sapproprier son pouvoir. Le tout se dcline le long dune augmentation des ennuis en escalade, jusquau dnouement aussi brutal quattendu.

Cette tranche de vie pas comme les autres est raconte avec brio : personnages bien sentis ds la premire case, dialogues percutants, rigueur et efficacit du dessin. On rit bien volontiers tout au long de cette comdie burlesque au comique de caractre bien senti. Lewis Trondheim montre quil na rien perdu de son mordant.

On peut sinterroger sur les interprtations donner de ce pouvoir. Dj en 2006 Trondheim nous avait racont lhistoire dun inconnu propuls au pinacle de la gloire et de ses dsagrments dans Clbritiz : il faut croire que le thme lui parle, lui qui est devenu depuis quelques annes le pape de la bande dessine originale et humoristique. Pourrait-il dire : Herv Boileau, cest moi ? Donner un nom dcrivain son personnage nest pas anodin. Et peut-tre sagit-il ici de sinterroger sur langoisse dtre, finalement, trop bien compris. Quand chacun de ses gestes, chacune de ses paroles prend une ampleur dmesure, il y a de quoi sinquiter. Et Trondheim a dj montr, avec laffaire Frantico, quil ne lui dplairait pas de redevenir un anonyme.
Mais ce rcit nous parle aussi pour dautres raisons. Parce qu lheure de Facebook et de Google Streetview, le refuge de la sphre prive nen finit pas de rtrcir. Petite fable sur les enjeux et les dangers de la mdiatisation instantane, Omni-Visibilis traite de notre poque, fantastique en plus. Lhomme invisible a incarn le vingtime sicle, qui sait si celui-ci nincarnera pas le prochain ?
Dans ce contexte, on regrette un peu que le rcit ne se disperse pas plus, refusant de sortir du point de vue dHerv pour sintresser ses consquences collectives. Et on se dit que dcidment, cette ide-l pourrait avoir de lavenir.

Clément Lemoine
( Mis en ligne le 07/09/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)