L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Jour J (tome 8) - Paris brûle encore
de Jean-Pierre Pécau , Fred Duval et Damien
Delcourt - Neopolis / Série B 2012 /  14.30 €- 93.67  ffr. / 56 pages
ISBN : 978-2-7560-2480-6
FORMAT : 24x32 cm

Lendemains de révolution

Voil quelques temps, on accusait non sans quelques arguments, mais de manire excessive mai 68 de tous les maux : la chienlit avait finalement fait son office et fragilis la socit franaise Avec ce huitime tome de Jour J, intitul Paris brle encore , cest une version exceptionnellement pugnace de la chienlit qui est luvre. Quon en juge : la France connat une guerre civile depuis une dcennie, qui oppose bleus et noirs (pour simplifier, extrme droite et extrme gauche), et cela sous le regard atterr des nations unies. La France est occupe par les Amricains, les Sovitiques, les Chinois et les Anglais, mais toujours titulaire dun sige au conseil de scurit, elle sobstine interdire toute mesure de pacification. Et pourtant, il y a de quoi : la province est en ruine, les routes ne sont plus sres, lconomie est revenue au troc et la survie. Le conflit sest fix dans Paris et au cur des ruines la guerre fait rage depuis une dcennie. On est en 1979 et Oliver, un reporter de guerre chevronn, arrive par Omaha Beach ! dans la capitale, bien dcid couvrir la guerre moins quil nait aussi dautres ides en tte. Car des Champs-lyses dvasts un Sacr-Cur devenu le cur dun affrontement entre punks arms et milices intgristes, Oliver cherche quelque chose de bien prcis, et pour cela, il nhsitera pas dclencher une apocalypse au cur de Paris.

Dcidment, cette srie illustre une fois de plus les charmes ici modrs de lhistoire alternative : tandis que le sixime tome livrait des lendemains de 68 une vision idyllique, ce nouveau rcit en offre la version cauchemardesque. Dans tous les cas, la divergence est la mme : la mort du gnral de Gaulle mais ici, cest une panique et une guerre civile qui simpose, avec cerise sur le gteau un missile nuclaire qui frappe la banlieue ouest, comme si la Commune stait, un sicle aprs, finalement impose aux Versaillais. Bref, une vision dystopique des lendemains de 68, travers le regard dun reporter amricain et dune punkette. Et comme de coutume, la ralisation est impeccable : scnario perl de Pcau et Duval qui ne se contentent pas dun tableau du futur, mais y glissent une intrigue artistique et des lments de rfrence notre ralit, et un graphisme sobre, mais trs efficace de Damien, particulirement laise dans le tableau des ruines parisiennes. La srie garde le souffle des dbuts, et ce nouvel album trs russi, lire paralllement au tome 6, est sans doute lun des plus dantesques pour le lecteur franais.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 09/06/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)