L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Les Nuits rouges du théâtre d’épouvante
de Alexandre Kha
Tanibis 2014 /  20 €- 131  ffr. / 124 pages
ISBN : 978-2-84841-028-9
FORMAT : 23x31 cm

Entre chien et loup-garou

Aprs le vert, le rouge. Le prcdent livre dAlexandre Kha, Les Monstres aux pieds dargile, baignait dune lumire meraude et cest cette fois au milieu dauroles sanguines quvoluent des personnages toujours aussi solitaires. Il y a lpouvantail amoureux, lancien sducteur au visage vitriol, lhomme sans tte, le lycanthrope et le souffleur. Il y a aussi, au milieu de ce petit bestiaire, Elena, jeune ukrainienne sans papiers qui fait tourner les ttes ou ce qui en reste. Deux lieux, deux ples attirent les personnages. Il y a le cimetire o il sen passe de belles, entre un mari cocu qui ne veut pas renter chez lui, des orgies et quelques morts-vivants mlancoliques. Et de lautre ct, il y a le thtre, perch sur une colline. Cest un thtre dpouvante, on y joue Le Laboratoire de la Mort lente et chaque soir ou presque cris et malaises des spectateurs sont au rendez-vous.
Entre ces deux centres dattraction, il y a la ville, faite de tours grises et de rues dsertes, de maisons abandonnes et dusines dsaffectes. Il y fait toujours nuit. Une nuit grise, lorsque le soleil commence se coucher et que les lampadaires viennent de sallumer. Entre chien et loup-garou.

Avec toujours ce trait faussement fragile et une conomie de moyens parfaitement gre, Alexandre Kha parvient magistralement installer une ambiance, entre rve et cauchemar. Ses personnages, loufoques et inattendus, prennent au fil des pages une paisseur inattendue et les rcits insolites deviennent de vraies tragdies. Cette petite troupe de comdiens malgr eux dvoile une drle de reprsentation o la mlancolie tutoie lhumour noir. Amour passionn et rotisme discret sont aussi de la partie mais au bout du compte, chaque personnage est renvoy sa propre solitude, personne narrivant vraiment se dptrer de ses angoisses, de ses inquitudes, de ses corbeaux.

Un ton unique, un style marqu. Avec cet hommage feuilletonesque au thtre du Grand-Guignol, Alexandre Kha montre une fois de plus son discret talent pour conter des histoires rsolument part.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 18/12/2014 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)