L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Okko (tome 9) - Le Cycle du Vide 2
de Hub
Delcourt 2015 /  14.95 €- 97.92  ffr. / 64 pages
ISBN : 978-2-7560-4131-5
FORMAT : 23x32 cm

And the loser is…

Retour lempire de Pajan, cet empire aux allures de Japon mdival. Et lon retrouve Okko, le rnin, ou du moins son fantme, celui dun jeune samoura parti en qute de la vrit sur ses origines, autrement dit sur sa mre mystrieusement disparue. Un jeune homme qui, dans le premier tome de ce diptyque, nentrainait pas la sympathie. Le jeune Okko tait un garon difficile, il est devenu un adolescent dur, hant par un cauchemar rcurrent, celui de son pre, ensanglant et lappelant retrouver sa mre... une injonction laquelle il semble difficile dchapper. Mais la voie qui mne la vrit suit le fil dun sabre : elle est rythme par les combats, les dfis, des rencontres aussi. Celle de linfortune Naoki, et celle du moine Noshin, premier compagnon du rnin. En parallle, on dcouvre donc galement lhistoire du moine Noshin, qui, dans livresse, accde au monde des kamis, des esprits. Bientt, les deux hommes traversent le pays en qute de monstres terrasser mais les monstres les plus inquitants sont parfois ceux qui sont tapis dans les mes des hommes.

Avec ce second tome du cycle du vide, cest une page qui se tourne, celle des aventures dOkko : la srie, en dix tomes, aura explor un univers la fois japonisant et fantasy, un univers o la magie et les cratures fantastiques sont omniprsentes, o la vie vaut peu, o le sabre domine et encadre les existences, et o seule sa matrise vous assure une certaine libert, bien cher paye. Une conclusion donc, mais la hauteur de lensemble, une prquelle qui invite relire, avec un regard autre, les diptyques prcdents, afin de goter tout le sel des ultimes rvlations sur le destin dOkko et de Noburo, le dmon guerrier, dont on dcouvre au passage lhistoire et la nature du lien qui le lie Okko. Un bilan simpose donc, celui dun rcit parfaitement matris de bout en bout, et qui, plaisir supplmentaire, trouve sa cohrence dans cet pisode final qui claire lensemble. Tel un moderne Hracls entreprenant ses travaux, Okko nen finit pas dexpier sa part dombre, sans toutefois y parvenir rellement (et jusqu lui cder finalement). Hub fait encore une fois la dmonstration dun vrai beau talent dauteur, mettant en scne un monde qui oscille entre fantasy, terreur et gothique, et si lon doit regretter la fin dun cycle (mais la vraie prouesse est de savoir clore une histoire sans longueurs ni pirouettes), on ne peut quapprcier la longue marche en compagnie dOkko et des siens. Un cycle dune qualit rare, pour les amateurs de fantasy et dhistoires de fantmes japonais, qui nont pas peur dun hros sombre, et dun monde pre.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 12/12/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)