L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Lanfeust Odyssey (tome 8) - Tseu-Hi la Gardienne
de Scotch Arleston et Didier Tarquin
Soleil 2017 /  14.50 €- 94.98  ffr. / 56 pages
ISBN : 978-2-30205-592-6
FORMAT : 23,4x32,3 cm

Enfin ?

Lanfeust quasi mort et sauvé par Cixi, sa fiancée d’un autre temps (et la mère de son fils Gün), Lylth, dévoreuse de monde, à l’appétit de plus en plus aiguisé, et qui se nourrit de la vie des enfants, le Magohamoth, cette bête fabuleuse, source de magie, en train de s'épuiser … : ça va mal, sur Troy, ça va même très mal. Alors certes, il y a encore un peu d’espoir, les mages organisent la résistance, la magie agit encore un peu, il reste une perspective pour un assaut bien mené et bien coordonné… Pendant que Lanfeust et Cixi organisent avec la fine équipe une nouvelle tentative, les mages préparent un enchantement, une alliée inattendue se présente, la victoire serait même envisageable ! Mais à quel prix ? Et peut-on vaincre une divinité aussi puissante ?

Le dilemme du lecteur est toujours le même, et aussi terrible : si l’on aime bien le héros – en l’occurrence Lanfeust et sa petite troupe – on lui souhaite forcément des ennemis féroces, des problèmes apocalyptiques et des bagarres épiques. Et notre héros peut bien rêver de s’ennuyer, cela n’arrive pas. Alors ce nouveau tome est à l’aune des précédents et de cette série aux allures de fresque : des retrouvailles hautes en couleurs avec Cixi, une mer gelée sur laquelle nos héros vont cheminer, des pirates décidément très civils, une divinité de plus en plus affamée, et un combat final entre la plume et l’épée, c'est-à-dire entre des mages pacifiques et une armée de mercenaires envoutés. Presque de la normalité quoi, dans le monde de Troy. Les catastrophes s’enchaînent, sans temps mort, l’humour est toujours proche, la recette est toujours aussi efficace, mais pour Lylth, ça commence à sentir le roussi.

Clément Lemoine
( Mis en ligne le 27/01/2017 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)