L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Sélénie
de Fabrice Lebeault
Delcourt - Neopolis 2021 /  15.95 €- 104.47  ffr. / 72 pages
ISBN : 97824130315215
FORMAT : 24x32 cm

Royaume lunaire

Ça y est, c’est fait ! La Terre est devenue impropre à la vie humaine, un
désert carbonisé et radioactif où seules quelques armes rouillées et autres
robots de combats éventrés terminent leur existence. L’humanité (ce qu’il en
reste, une micro poignée de puissants parvenus à s’échapper) vit sous une
bulle sur la Lune. La fin de l’Histoire ? non, car cette communauté prend
toutefois un plaisir immense à s’agiter, comploter, organiser des crises
politiques, bref, garder les divisions en l’état. Et à la tête de tout cela,
une reine, Sélénie, produit d’un croisement entre humain et extra-terrestre,
une femme que cette agitation amuse, mais qui préfère, avec son ami Verne et
le jeune Méliès, se promener sur la Lune. Car ces trois-là sont différents,
et peuvent survivre sans scaphandre sur la surface lunaire, se mêler aux
autochtones (la Lune est habitée, par des êtres humanoïdes, plutôt
tranquilles, et par tout un tas de créatures étranges, qu’il est bon de
connaître). Et lorsqu’un vaisseau spatial arrivé de la Terre échoue sur la
Lune, Sélénie ne résiste pas à la curiosité et part en expédition avec ses
deux amis. Mais est-ce bien raisonnable ? Quels secrets risquent d’être
dévoilés ? Et ce vaisseau terrestre est-il animé de bonnes intentions ?

Un nouvel album du très talentueux Fabrice Lebeault, qui, après
Horologiom, n’a plus à démontrer la richesse de son imaginaire ni
l’intense poésie de ses histoires. Ce nouvel album, un one-shot, est une
excursion dans un monde lunaire qui siérait au baron de Münchhausen, ou
encore à Cyrano de Bergerac, un monde lunaire sous cloche, comme un village,
environné par un désert gris peuplé de créatures blanchâtres, un désert
silencieux, minéral, à la fois poétique et dangereux, arpenté par divers
personnages. Un désert qui recèle évidemment un secret, farouchement gardé.
Et comme dans chaque album de Fabrice Lebeault, l’intrigue, aussi
passionnante soit elle, finit par s’effacer devant ce monde imaginaire et
fantastique, qui est le vrai héros de l’album. Plus que l’histoire, c’est
l’univers lunaire qui se dévoile ici à chaque case, et donne envie d’en
visiter davantage… même si la chute de l’album met un terme définitif à ce
monde plus onirique que réaliste. Un petit bijou, poétique et philosophique,
à offrir aux rêveurs.

Emmanuel Metzl
( Mis en ligne le 27/06/2021 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)