L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Koma (tome 2) - Le grand trou
de Pierre Wazem et Frederik Peeters
Les Humanoïdes associés 2004 /  10 €- 65.5  ffr. / 47 pages
ISBN : 2-7316-6340-5
FORMAT : 22,5 x 29,7 cm

Voyage au centre de la terre

la fin du premier pisode de Koma, on avait laiss la jeune hrone Addidas perdue au fond dune chemine, quelque part sous la surface de la terre ; la petite fille y rencontrait une mystrieuse crature, gros monstre d'aspect impressionnant mais qui se rvle finalement inoffensif. En compagnie de ce compagnon insolite, Addidas va parcourir les profondeurs biscornues, parsemes de machines nigmatiques quil faut sans cesse surveiller sous peine de voir les tres de la surface dprir

Pendant ce temps, le pre dAddidas, mort dinquitude, part la recherche de sa fille. Une administration toute kafkaenne lempche daller trs loin dans sa qute et voil le pauvre homme embarqu vers cet trange grand trou du titre. Ici, il faut creuser, car cela ne fait aucun doute pour les autorits, il y a quelque chose, l, au fond.

Cest avec grand plaisir que lon retrouve (dj !) la petite Addidas. En sparant le pre et la fille, Wazem et Peeters tissent deux intrigues parallles, astucieusement menes, avec beaucoup de rythme, toujours la mme tendresse et quelques bonnes surprises. Si le dbut de cette histoire commenait en effet de faon relativement classique, les auteurs singnient ici emprunter diverses dviations et donnent ainsi une dimension supplmentaire aux aventures de ces attachants ramoneurs. Les questions ainsi souleves dans cet album, encore sans rponse, intriguent le lecteur et laissent prsager de singulires pripties.

Le pinceau de Frederik Peeters, le dessinateur le plus rapide du moment (et aussi lun des plus dous), est toujours port par une belle nergie, riche, prcise, et entirement au service de lhistoire et de ses. linstar de Lupus, on dcouvre aussi denvotants dcors tel ce monde souterrain, en cho la fort de chemines du premier tome ; cest ici une jungle rocailleuse constitue dinterminables galeries et de sombres boyaux qui est dvoile.

Tout le talent des deux auteurs est dcrire une sorte de nouveau conte (pour les plus ou moins grands), une fable classique dont on dcouvrirait lexistence seulement aujourdhui. Le seul reproche que lon pourrait faire cette srie jusquici remarquable et au charme immdiat tient son support : une petite cinquantaine de planches peine, pour des albums qui se lisent trop vite et qui auraient sans doute eu plus dimpact dans des ditions plus paisses.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 16/06/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)