L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Troll (tome 5) - Tous pour une…
de Jean-David Morvan et Thomas Labourot
Delcourt - Terres de légendes 2004 /  12.50 €- 81.88  ffr. / 48 pages
ISBN : 2847892168
FORMAT : 24 x 32 cm

Espèce en voie d’apparition

Depuis que la srie Troll, issue de limagination richissime de Jean-David Morvan (Sillage, La Mandiguerre) et Joann Sfar (Donjon), est sortie, on en sait un peu plus sur les origines de notre espce : ne du croisement improbable entre un troll et un gobelin (selon un processus plus que douteux, le troll ayant ingr un doigt de gobelin accompagn dune dose de bire !), lhumanit (en loccurrence Larve, premire femme du nom) est apparue en parasite dans un univers heroic fantasy joyeusement anarchique. Mais que lon se rassure : en quatre albums, lhumanit semble peu peu simposer, non sans indisposer les diverses races qui se partagent le monde, et sous le regard curieux des dragons. Car lhumain est fascinant : fragile (il rsiste peine aux blessures et maladies), teigneux, habile, inventif et sans gure de scrupules quant la survie de lespce. Or dans ce nouvel album, il est justement question de survie : en effet, Larve et son compagnon humain, Fidel, ainsi que leur ample descendance, se sont installs au cur dune fort sur laquelle ils rgnent en hors-la-loi, ranonnant le troll de passage mais Akka (mlange de troll et de centaure), toujours pris de Larve et la recherche de Fidel (pour la destruction complte de Dan-Vers) entend bien obtenir justice dune manire ou lautre (capture de Fidel ou extermination complte de la race coupable). Aussi met-il le sige devant le chteau refuge des humains. Le sort de lhumanit se joue dans cette bataille o tous les coups sont permis.

Voil le cinquime tome dune srie qui sait rebondir intelligemment : dans ce deuxime cycle, on change la fois de dessinateur, Labourot succdant Boiscommun (mais le plaisir reste le mme, car chaque dessinateur a su se couler dans un moule heroic fantasy), de scnariste (Sfar a quitt le bateau) et dpoque (les enfants de Larve et de Fidel prosprent). Toutefois, le plaisir de lecture demeure, tant pour le graphisme qui ne craint ni lintimisme dun tte--tte sous la douche, ni les grands tableaux que pour le scnario, la fois classique (une histoire damour et de vengeance) et fantaisiste (la mise en place de la socit humaine, avec ses rgles). Morvan, vritable homme-orchestre, fait une fois de plus la dmonstration de son habilet et de son sens du dialogue. Les temps changent tout de mme et lon peut souligner que la tendance nest plus au doux dlire un tantinet rigolard des premiers albums : le srieux simpose, en particulier dans le drame final. Le lecteur bascule avec cet album dans une priode de crise, de vengeance et de mort. Mais une srie doit savoir voluer, et cette deuxime poque promet dtre aussi russie que la premire.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 16/10/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)