L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

La Chute du Dragon Noir (tome 1) - Nadir
de Goran Josic et Miroslav Dragan
 12.90 €- 84.5  ffr. / 48 pages
ISBN : 2-84789-642-2
FORMAT : 23 x 33 cm

Kriff à crocs

Envoye en mission politique dans le royaume voisin, la princesse Dravina tombe dans un guet-apens et est enleve par les sombres habitants de Hierophinis. Kriff, le hros de lempire se porte volontaire pour secourir la princesse et lve une arme pour laider dans sa qute. Mais les choses tournent mal et la princesse est tue. Ayant failli dans sa mission, Kriff est rpudi par lempereur. Ses enfants et son pouse lui sont enlevs et il doit quitter la ville, seul et dshonor.

La Chute du Dragon Noir raconte donc le parcours de ce guerrier autrefois adul et lgendaire, et mis aujourdhui plus bas que terre. Il va dsormais lui falloir user de sa force et de sa dtermination pour pouvoir rintgrer son rang, retrouver son honneur et prouver tous quil reste toujours le meilleur.

Barbares muscls, princesse emprisonne, sorcellerie et dragons il ny a pas trop se poser de questions : cest de lheroic fantasy pure et dure, les influences nallant pas rellement plus loin que Conan ou Slaine. Les amateurs apprcieront, les autres resteront sans doute quelque peu sur leur faim dautant que ce premier pisode met du temps avant de rellement commencer. La dernire partie, la dchance progressive du hros, reste toutefois plus intressante et bien mene. Humili, banni de son pays et bafou, on suit le dclin de lancien guerrier travers des contres dures et violentes o la sorcellerie est partout prsente. Seul contre tous, voil le barbare devenu mendiant, chassant les btes sauvages mains nues, et dormant dans quelques grottes de fortune.

Au dessin, Goran Josic dont on avait dj pu remarquer le talent dans Des rivires sous les ponts travaille cette fois dans un univers compltement diffrent, sombre et rude, o lnergique trait de crayon est perdu au milieu dun pais nuage de couleurs tourmentes; les teintes ocres et brunes tant soudainement claires par des taches de rouge sang. Si lon peut regretter parfois quelques flous et imprcisions empchant une parfaite lisibilit des vignettes notamment pour les visages des protagonistes le dessin reste tout de mme parfaitement vocateur et efficace. Dans le mme esprit, on pense, en moins percutant tout de mme, Simon Bisley ou Frank Frazetta dont le sfumato typique ambiant se retrouve parfois dans ces planches.

rserver en priorit aux amateurs du genre donc ; ils trouveront dans cet album dune belle qualit formelle un nouveau hros susceptible de suivre la piste des plus grands.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 04/09/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)