L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

La Légende des nuées écarlates (tome 1) - La Ville qui parle au ciel
de Saverio Tenuta
Les Humanoïdes associés 2006 /  12.90 €- 84.5  ffr. / 48 pages
ISBN : 2-7316-1763-2
FORMAT : 24x32 cm

Le retour du grand méchant loup

Dans un Japon mdival fantastique, un duel oppose les hommes dimmenses loups blancs, cruels et vnneux, les Izunas. Dans une citadelle de bois, assige par la neige et les loups, une communaut survit, difficilement, plus ou moins opprime par la reine locale et son sinistre gnral, Fudo. Mais voil quarrive Raido, un tranger en haillons, au pass enfouis sous des hardes puantes, porteur dun panier suintant de sang, et dun lourd secret, sans doute moiti fou. Pour avoir sauv lactrice Ogi de la censure locale, il est bientt pourchass, amen sortir en pleine lumire et assumer son secret, ses contradictions, celles dun ronin en rupture de ban Serait-il encore ce samoura de belle prestance disparu nagures lors dune bataille contre les Izunas ? Est-il seulement encore un tre humain ?

Un rcit sombre de crime et de vengeance, sur fond de guerre entre homme et loups, un ambiance originale, lesthtique gothique mtine dorientalisme : il y a chez Saverio Tenuta comme une fascination pour le destin morbide des samouras et les ambiances du thtre N, une fascination matrise qui donne son travail un cachet particulier. Sa mise en scne, qui joue habilement des contrastes entre lextrieur blanc et menaant, et les intrieurs sombres et intimes, savre originale et sduisante. Lhistoire du retour du fils prodigue, pouss malgr lui par une force qui le hante la vengeance, est en soi assez classique, mme si, par quelques adjonctions (les membres perdus du hros devenant des appendices supplmentaires pour son ennemi), le ct fantastique simpose, insidieusement. Mais le traitement graphique est lui beaucoup plus original et stimulant. Le jeu des couleurs tout dabord, comme tir dune reprsentation thtrale nippone : Tenuta joue avec fougue des contrastes entre le rouge (sang, symbole des samouras) et le blanc (symbole de cruaut des Izunas et de la froideur de la neige). Cela donne un album lumineux et en mme temps un peu trange, une ambiance inhabituelle et russie. Et puis les personnages aux visages figs par le froid, aux lvres plisses par les conventions, avec, seule tincelle dune vie ardente, un regard que le dessinateur a parfaitement su rendre. Quelques beaux morceaux de bravoure graphique attestent du genre samoura . Au final, on laura compris, Saverio Tenuta manie le contraste la perfection pour une srie au charme droutant. Les fans de fantasy nippone peuvent se rgaler.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 25/10/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)